Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 07.08.2012 08h36
Les négociateurs des deux rives du détroit de Taiwan se rencontreront jeudi

Les négociateurs en chef de la partie continentale de la Chine et de Taiwan tiendront un nouveau cycle de négociations le 9 août à Taipei, au cours duquel deux accords sur la protection des investissements et la coopération entre les douanes devraient être signés, selon un programme publié par le négociateur en chef de Taiwan.

Chiang Pin-Kung, président de la Fondation des échanges à travers le détroit (SEF) basée à Taiwan, a indiqué que les prochaines négociations avec Chen Yunlin, président de l'Association pour les relations entre les deux rives du détroit (ARATS) basée dans la partie continentale, le 8e cycle de négociations depuis 2008, auraient lieu jeudi matin, ajoutant que les deux accords devraient être signés plus tard dans la journée.

Une délégation de l'ARATS conduite par M. Chen arrivera mercredi matin à Taipei et son adjoint mènera des négociations préparatoires avec le chef adjoint de la SEF mercredi après-midi, selon M. Chiang.

M. Chiang a annoncé que ses négociations avec M. Chen porteraient sur les bénéfices potentiels des deux accords, sur la mise en oeuvre des accords précédents et sur les futurs sujets de leurs discussions.

Les propos de M. Chiang font écho à un communiqué publié la semaine dernière par le Bureau du Travail sur Taiwan du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

L'accord sur la protection des investissements permettra de promouvoir et protéger les investissements bilatéraux, tandis que l'accord sur la coopération entre les douanes facilitera le dédouanement et la surveillance efficace du fret.

Ces deux accords sont d'importants sujets des discussions de suivi de l'Accord-cadre de coopération économique (ECFA) que les deux parties ont signé en 2010.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 6 août
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…