Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.08.2012 08h25
Les Etats-Unis devraient cesser d'attiser les tensions liées aux îles Diaoyu (COMMENTAIRE)

Alors que les tensions entre la Chine et le Japon à propos des îles Diaoyu se sont fortement accentuées du fait des provocations flagrantes de Tokyo, il est souhaitable que les Etats-Unis n'attisent pas la discorde dans la région.

Mardi, les forces japonaises et américaines ont lancé un exercice militaire conjoint d'un mois dans l'ouest de l'océan Pacifique, visant à s'entraîner à un scénario de reprise des îles suite à une occupation par des troupes ennemies.

D'après un reportage du journal japonais Sankei Shimbun, bien qu'aucun pays n'ait été spécifiquement désigné comme occupant imaginaire, un responsable du ministère japonais de la Défense a laissé entendre que l'exercice visait la Chine.

Etant donné les récentes tensions liées aux îles Diaoyu, la décision délibérée de procéder à un tel exercice ne peut avoir pour effet que d'attiser les dissensions. De telles actions ne peuvent qu'aggraver la situation et compromettre de futurs efforts de règlement pacifique.

En outre, la tenue de cet exercice place Washington en porte-à-faux concernant sa prétendue neutralité dans le conflit entre la Chine et le Japon et fait naître des suspicions sur les intentions véritables des Etats-Unis dans la région Asie-Pacifique.

A vrai dire, ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis trahissent leur propre mots sur le dossier de l'archipel chinois des Diaoyu.

La porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland avait précédemment indiqué que la question des îles Diaoyu entrait dans le cadre d'un traité de sécurité et de coopération entre Washington et Tokyo, des propos qui indiquaient sans ambages dans quel camp les Etats-Unis se rangeaient.

D'ailleurs, il est à noter que ce sont les Etats-Unis qui ont d'abord semé les graines du contentieux sur ces îles entre la Chine et le Japon il y a plusieurs décennies.

Ignorant délibérément les articles de la Déclaration du Caire et de la Déclaration de Potsdam exigeant du Japon qu'il se retire des terres occupées pendant la Seconde Guerre mondiale, l'administration Nixon, en 1971, a transféré au Japon, par erreur et de façon unilatérale, le pouvoir d'administration sur les îles Diaoyu, partie pourtant incontestée des territoires de la Chine.

Au fil des ans, le gouvernement chinois a toujours rejeté la légitimité d'une telle décision absurde prise par Washington et a exigé le retour de ces îles.

Sans avoir jamais envisagé de revenir sur sa grave erreur, dès l'entrée en fonctions de l'administration Obama en 2009, le gouvernement américain a commencé à s'impliquer davantage dans une série de différends maritimes entre la Chine et d'autres pays d'Asie du Sud-Est en mer de Chine méridionale.

En agissant ainsi, les Etats-Unis, malgré leurs propos, sont en train de chercher à contenir l'émergence rapide de la Chine dans la région, et envoient en même temps un message clair indiquant que leur leadership auto-proclamé dans la région Asie-Pacifique ne saurait être contesté.

Toutefois, si le gouvernement américain se penche attentivement sur la longue histoire de la Chine, il lui faudra constater que le peuple chinois s'est toujours montré inébranlable et assez fort pour défendre l'intégrité territoriale et la souveraineté de son pays.

Ainsi, les Etats-Unis devraient commencer à réellement respecter les droits de souveraineté de la Chine pour éviter que la situation épineuse n'échappe à tout contrôle.

News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale