Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 05.09.2012 08h33
La Chine exhorte les États-Unis à contribuer à la paix en mer de Chine méridionale

La Chine a exhorté mardi les États-Unis à déployer davantage d'efforts pour maintenir la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale avant la visite de deux jours à Beijing de la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton.

"Nous avons pris note du refus de la partie américaine de prendre position sur la question de la mer de Chine méridionale", a annoncé le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei lors d'une conférence de presse régulière.

"Nous espérons que la partie américaine respectera son engagement et fournira des efforts qui contribueront, plutôt que de nuire, à la paix et la stabilité régionales", a indiqué M. Hong.

Mme Clinton a estimé lundi à Jakarta qu'il était temps de créer un code de conduite pour la mer de Chine méridionale.

"L'heure est à la diplomatie", a-t-elle déclaré. "Le Sommet de l'Asie de l'Est se tiendra prochainement. Cela doit être l'objectif que poursuit la diplomatie : essayer de parvenir à un accord sur un code de conduite solide, commencer à tenter d'apaiser littéralement les eaux et permettre aux gens de travailler ensemble pour obtenir de meilleurs résultats."

D'après M. Hong, la question de la mer de Chine méridionale est compliquée et les États ont une compréhension, des préoccupations et des intérêts différents concernant cette question.

"Pour la Chine, la question concerne la souveraineté du pays sur les îles Nansha et ses intérêts dans les eaux à proximité de la mer de Chine méridionale", a-t-il présenté, ajoutant que "la Chine, comme tous les autres pays du monde, a l'obligation de sauvegarder sa souveraineté et son intégrité territoriale".

"La Chine soutient que toutes les parties concernées doivent appliquer et respecter de manière effective la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale et renforcer la coopération et la confiance mutuelle afin de maintenir la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale, plutôt que de prendre des mesures qui pourraient compliquer et aggraver la situation", a fait savoir le porte-parole.

Selon lui, toutes les parties concernées doivent travailler de concert par le biais de consultations pour créer un code de conduite à la condition que la Déclaration soit encore appliquée.

"Nous souhaitons que les parties concernées soutiennent le consensus atteint entre la Chine et les pays membres de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et fournissent des efforts pour promouvoir la confiance mutuelle et la stabilité dans la région", a-t-il poursuivi.

La Chine et les pays membres de l'ASEAN ont signé en 2002 la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale, qui stipule que les États souverains doivent résoudre les conflits territoriaux et juridictionnels par des moyens pacifiques, par la consultation et la négociation.

News we recommend

Les 10 plus célèbres en-cas de Pékin Paris et les Parisiens sous l'objectif d'un photographe français   En 2050, les étrangers seront-ils des travailleurs migrants en Chine ?
Mao et le mystérieux banquet d'Etat chinois   Une cérémonie de mariage chinois à l'ancienne Le J-10, chasseur chinois de troisieme génération
La soeur de la Joconde au Louvre Une bande dessinée pour témoigner de la croissance d'un enfant Les « morts » anormales des ponts en Chine


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?