Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.09.2012 08h24
La solution à la crise syrienne doit venir des Syriens : ministre chinois des A.E.

La Chine n'a pas pris parti sur la question syrienne et est convaincue que la solution à la crise doit venir du peuple syrien, a annoncé mercredi le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi.

"Bien que la situation actuelle soit très compliquée, la partie chinoise souligne que toutes les parties concernées doivent cesser le feu et engager un dialogue politique", a déclaré M. Yang aux journalistes lors d'une conférence de presse conjointe avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton actuellement en visite en Chine.

"Nous sommes convaincus, comme beaucoup d'autres pays, qu'une période de transition politique est nécessaire en Syrie et que la solution à la crise doit venir du peuple syrien, plutôt que d'être imposée par des forces étrangères", a-t-il poursuivi.

M. Yang a réaffirmé que la Charte des Nations Unies devait être respectée dans la gestion de la crise syrienne, en particulier le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays".

"La Chine ne prend pas parti sur la question syrienne", a souligné le ministre.

"Nous prenons en considération les intérêts du peuple syrien, ainsi que la paix et le développement de la région", a-t-il assuré.

Il a également indiqué que le plan en six points de Kofi Annan et le communiqué de Genève adopté par le Groupe d'action sur la Syrie devaient être mis en oeuvre afin de résoudre la crise syrienne.

M. Annan, ancien secrétaire général de l'ONU, a annoncé sa démission de son poste d'envoyé spécial des Nations Unies en Syrie début août, reconnaissant l'échec de ses efforts de médiation pour résoudre la crise. Le communiqué de Genève a été publié le 30 juin par le Groupe d'action sur la Syrie, un groupe établi par des puissances mondiales pour élaborer un plan de transition politique en Syrie.

"Nous sommes prêts à renforcer la communication avec tous les membres du Conseil de sécurité de l'ONU pour coordonner (nos positions)", a insisté M. Yang, ajoutant que toutes les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU concernant la Syrie devaient être totalement mises en oeuvre pour résoudre la crise actuelle.

News we recommend

Les 10 plus célèbres en-cas de Pékin Paris et les Parisiens sous l'objectif d'un photographe français   En 2050, les étrangers seront-ils des travailleurs migrants en Chine ?
Mao et le mystérieux banquet d'Etat chinois   Une cérémonie de mariage chinois à l'ancienne Le J-10, chasseur chinois de troisieme génération
La soeur de la Joconde au Louvre Une bande dessinée pour témoigner de la croissance d'un enfant Les « morts » anormales des ponts en Chine


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?