Flash :

Chine: salon de l'immobilier à Shanghai La Chine appelle à faire preuve de retenue face à l'escalade des tensions à la frontière turco-syrienne Le gouvernement chinois souhaite renforcer la coopération sur les questions cybernétiques (officiel) Kissinger critique les propos "extrêmement déplorables" sur la Chine dans la campagne présidentielle américaine Une coopération forte avec la Chine est essentielle pour le redéploiement des Etats-Unis en Asie (Pentagone) Le Japon doit revenir sur la voix de règlement pacifique sur les îles Diaoyu, dit l'ambassadeur de Chine au Niger David Cameron présente ses condoléances aux familles des victimes d'une collision maritime à Hong Kong La Chine renforce la lutte contre les publicités mensongères Des navires de surveillance chinois continuent de patrouiller aux alentours des îles Diaoyu En image: magnifiques peintures sur corps L'équipe de handball de Montpellier: 12 personnes entendues par la police dont Nikola Karabatic dans l'affaire des paris frauduleux Championnat d'Afrique Kick Boxing 2012: le Maroc au premier rang Rugby: "Lions rugby club" sacré champion du Togo Football: Le Bénin et le Togo font match nul Etats-Unis : les Los Angeles Lakers à la journée des médias de la NBA Un séisme de magnitude 6,3 secoue le Japon Le Conseil de sécurité se penchera sur le Mali en octobre L'UE promet son soutien financier à l'électrification de l'Afrique Une fusillade fait 25 morts dans le nord du Nigeria Plus de 300 000 enfants souffrent de malnutrition au Sierra Leone

Beijing  Ensoleillé  25℃~10℃  City Forecast
Français>>Chine

Le Japon doit revenir sur la voix de règlement pacifique sur les îles Diaoyu, dit l'ambassadeur de Chine au Niger

06.10.2012 09h33

"Le gouvernement chinois veut que le Japon revienne sur la voix de règlement pacifique" concernant le litige qui oppose les deux pays à propos de Diaoyu et ses iles affilées, a déclaré mercredi à Niamey, le nouvel ambassadeur de Chine au Niger, M. Shi Hu.

"Nous voulons la paix avec le Japon", a indiqué le diplomate chinois, toutefois, "si la partie japonaise n'en fait qu'à sa tête, elle endossera l'entière responsabilité de toutes les conséquences qui en découleront", a-t-il averti.

C'était lors d'un point de presse que le nouvel ambassadeur de Chine au Niger a animée, mercredi matin à sa chancellerie à Niamey, avec l'ensemble de la presse nigérienne (publique et privée), pour faire connaître son pays aux médias nigériens et surtout apporter des éclaircissements sur tous les contours du différend qui oppose la Chine à son voisin, le Japon, à propos de Diaoyu et ses iles affilées.

Selon M. Shi Hu, Diaoyu Dao et ses iles affilées, revendiquées par le Japon, "font partie du territoire sacré de la Chine depuis l'antiquité, ce qui est bien fondé par des faits historiques et des principes juridiques".

"Les Chinois ont été les premiers à découvrir, à nommer et à exploiter les iles Diaoyu", a-t-il martelé.

Le 10 septembre dernier, a-t-il souligné, le gouvernement japonais faisant fi des représentations solennelles et répétées de la partie chinoise, a annoncé "l'achat" de Diaoyu et la prétendue "nationalisation" des ces iles.

"Cela constitue une violation grossière de la souveraineté territoriale de la Chine, une grave atteinte au sentiment de 1,3 milliard de Chinois et un mépris outrageant des faits historiques et du droit international", devait préciser M. Shi.

Après avoir tracé la genèse de cette affaire, M. Shi Hu, a rappelé que lors des négociations sur la normalisation des relations sino-japonaises en 1972 et de celles relatives à la conclusion d'un traité de paix et d'amitié entre la Chine et le Japon en 1978, les dirigeants chinois et japonais, agissant dans l'intérêt général des relations bilatérales, sont parvenues à une entente et à un consensus importants pour "mettre de coté la question des Diaoyu et la régler plus tard".

"Cela a ouvert la voie à la normalisation des relations entre les deux pays et permis un grand essor des ces relations et le maintien de la stabilité et de la paix en Asie de l'est pendant 40 ans passés", a rappelé le diplomate chinois.

Mais, ces dernières années, le gouvernement japonais n'a cessé de provoquer les incidents sur la question des Diaoyu.

Selon M. Shi Hu, pour le gouvernement chinois, "le soi-disant 'achat' des ces iles par le gouvernement japonais est complètement illégal, nul et non avenu, et ne peut ni modifier les faits historiques de l'occupation de territoire chinois par le Japon ni la souveraineté territoriale de Chine sur Diaoyu est ses iles affilées".

Aussi, la partie chinoise exhorte-t-elle à respecter "dans l'esprit comme dans la lettre les consensus et ententes dégagées par les deux pays et à revenir sur la voie d'un règlement négocié des divergences".

"Une guerre entre ces deux géants sera une catastrophe pour l'Asie de l'est et pour l'économie mondiale", a dit le diplomate chinois.


News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales