Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Culture
Mise à jour 31.01.2005 10h30
Niangao : gâteau de riz glutineux

A la Fête du printemps, on mange des niangao dans de nombreuses régions du pays. En chinois, on entend par niangao(homonyme du terme signifiant ''tous les ans plus haut'') que le niveau de vie s'élève d'année en année.

Les niangao sont fabriqués à base de farine de riz glutineux. On identifie de nombreux types de niangao, de la saveur du nord à celle du sud. Dans le nord de la Chine, les niangao, frits ou cuits à la vapeur, sont sucrés. Dans le sud en revanche, les niangao, coupés en tranches, sont surtout sautés ou cuits dans l'eau et sont sucrés ou salés.

Selon une légende, les niangao étaient au départ destinés à être offerts comme sacrifices aux dieux à la veille du Nouvel An et aux ancêtres tous les ans.

Source:



Adresse email du destinataire


 Découverte des plus anciens troglodytes et de fours à porcelaine privés (5)
 Découverte des plus anciens troglodytes et de fours à porcelaine privés (4)
 Découverte des plus anciens troglodytes et de fours à porcelaine privés (3)
 Découverte des plus anciens troglodytes et de fours à porcelaine privés (2)
 Découverte des plus anciens troglodytes et de fours à porcelaine privés
 La Chine au septième rang mondial quant à son influence culturelle
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.