Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Culture
Mise à jour 21.07.2008 08h36
JO-2008: Guide de Xinhua pour les célèbres vieux restaurants de Beijing

La ville hôte des Jeux olympiques d'été, Beijing, est également réputée pour sa cuisine. Voici quelques suggestions sur les plats à goûter pendant votre visite dans la capitale chinoise.

Le canard laqué de Beijing est sa spécialité la plus célèbre. Il existe un proverbe disant que vous ne pouvez pas avoir été à Beijing si vous n'avez pas goûter au canard laqué de Quanjude.

Le restaurant Quanjude a été établi il y a 134 ans, lors de la règne de l'empereur Tongzhi (Dynastie des Qing: 1644-1911), par Yang Quanren. Ce commerçant gagnait sa vie en vendant des canards et des poules au marché avant de vendre des canards laqués.

Yang a ensuite employé un chef cuisinier qui avait servi dans la cuisine impériale. Ce dernier a introduit de nombreuses recettes secrètes, qui ont aidé à établir la réputation du restaurant auprès des officiels de la cour de l'empereur.

Les chefs cuisiniers de Quanjude apportent un soin particulier à rendre le canard laqué aussi savoureux que possible. Le poids moyen des canards est d'environ 2,5 kg. Par ailleurs, des efforts sont faits pour assurer que seuls les canards de la meilleure qualité puissent être offerts aux clients.

Le siège de Quanjude se trouve avenue Qianmen. Actuellement sous rénovation, il devrait rouvrir avant les JO d'août. Le numéro de téléphone du restaurant est (008610) 67 01 13 79.

Quant à la marmite de fondue mongole, le vieux restaurant musulman Donglaishun est renommé pour la qualité excellente de son mouton en provenance de Mongolie intérieure. Le mouton y est coupé en tranche aussi fine que du papier.

Le restaurant a été établi en 1902 par les deux frères Ding. Leur prédécesseur était un restaurant de bouillie.

Le principe est de faire bouillir rapidement ses tranches de mouton dans les marmites de fondue au milieu de la table. Le restaurant sert également d'autres aliments pouvant être mangés en fondue, tels que le boeuf, des légumes et des fruits de mer, souvent servis avec de la sauce de sésame, dans laquelle on peut ensuite tremper les aliments cuits.

Donglaishun se trouve au Plaza Dong An sur l'avenue Wangfujing dans le district de Dongcheng. Son numéro de téléphone est (8610) 65 28 09 32.

Encore plus ancien que Donglaishun est le restaurant Duyichu, datant de 250 ans et connu pour ses shaomai, aliment à base de riz, viande, légumes et farine.

Il y a une histoire intéressante derrière le nom du restaurant. Lors d'une veille du Nouvel an chinois, l'empereur Qianlong (dynastie des Qing) retourna à la Cité interdite après une visite au district de Tongzhou. En passant par l'avenue Qianmen, il nota qu'il y avait une seule lampe allumée.

Il entra dans le restaurant et y fut satisfait de la nourriture. L'empereur découvrit que le restaurant n'avait pas de nom. Il écrit donc les trois caractères "Du yi chu", signifiant "le seul restaurant en service".

Le restaurant est devenu populaire peu après. Les shaomai de Duyichu sont caractérisés par leur enveloppe fine, leur lustre, et leur goût délicieux. Les plus savoureux, selon la majorité des clients, sont ceux au crabe, porc et poireau.

Le numéro de téléphone du restaurant est (8610) 67 60 62 35 ou 67 66 10 80.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine bannit les artistes qui "ne respectent pas la souveraineté"
 La Chine fait de son mieux pour aider les journalistes étrangers à couvrir les JO
 Chine : première publication d'un manuel scolaire de la nationalité Dawoer
 Un aperçu du Centre principal de Presse des Jeux olympiques et des Jeux paralympiques de Beijing (3)
 Un aperçu du Centre principal de Presse des Jeux olympiques et des Jeux paralympiques de Beijing (2)
 Un aperçu du Centre principal de Presse des Jeux olympiques et des Jeux paralympiques de Beijing
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.