Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Culture
Mise à jour 05.03.2009 08h41
L'étude de faisabilité de restauration de grottes de Longmen est terminée

Le projet international destiné à étudier comment restaurer le mieux possible les grottes de Longmen a été mené à bien, a indiqué mercredi Chen Ailan qui dirige l'administration des vestiges culturels de la ville de Luoyang.

Il a fallu huit ans pour achever ce projet de 1,25 million de dollars destinés à protéger les statues et bas-reliefs bouddhiques taillés dans les falaises et qui ont survécu aux inondations, aux guerres, aux déprédations et aux autres désastres, naturels ou causés par l'homme au cours du dernier millénaire.

Cette restauration des grottes de Longmen, qui se trouvent sur le territoire de la ville de Luoyang dans le Henan, a été financée par l'Unesco et les gouvernements chinois et japonais.

Les grottes sont menacées par leur exposition aux intempéries, par les risques d'éboulement et par les infiltrations d'eau. Pendant la saison des pluies, qui peut durer des mois, les visiteurs peuvent entendre l'eau goutter dans toutes les grottes.

Des fissures ont été trouvées dans 37 des grottes principales à Longmen. 29 d'entre elles se trouvaient dans une seule grotte, ont conclu deux ans d'investigations par un comité d'experts de l'Université de géologie de Chine, de l'Institut de Recherche des Reliques culturelles de Chine et de l'Académie des Grottes de Longmen.

Grâce à ce projet, une base de données des dommages subis par les grottes a été dressée et une recherche pour sélectionner la meilleure manière de verser un ciment à l'épreuve des infiltrations dans les crevasses a été établie.

Sur les bases de cette expérience, faites dans trois caves pilotes, une étude de faisabilité a pu être réalisée, a expliqué Chen Ailan à l'agence Xinhua.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Création d'une union internationale d'avocats d'origine chinoise pour le retour des objets pillés
 Zhang Yimou va faire un film pour les 60 ans de fondation de la RPC
 C'est un acte personnel, dit l'AEPCC
 Explications de l'acheteur sur son refus de paiement
 Les autorités nient d'avoir contrecarré la vente aux enchères
 La Chine exige à nouveau le retour des têtes en bronze provenant du Palais d'été
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.