Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 07.07.2009 13h53
Les débuts de Lang Lang au Festival de Montreux
Lang Lang

Le virtuose du piano chinois Lang Lang a fait sa première apparition au Festival de jazz de Montreux dimanche, formant un duo avec le célèbre pianiste Herbie Hancock dans un mélange audacieux de musique classique et de jazz.

Les deux hommes, habillés en noir, étaient assis face à face à leurs pianos pour jouer tout un programme de Maurice Ravel à George Gershwin.

"Je suis très heureux de mes débuts ici, à ce grand festival de jazz. Ne vous inquiétez pas, il y aura des morceaux jazzy plus tard", a rassuré le public suisse Lang, âgé de 27 ans, lors de la présentation.

"Nous sommes en train d'avoir une « Quiet party » maintenant", a-t-il dit après ce duo inattendu a joué le Concerto pour deux pianos et orchestre de Ralph Vaughan Williams, avec l'accompagnement de l'Orchestre National de Lyon, dirigé par John Axelrod.

Lang, qui est probablement le plus jeune pianiste internationalement connu, a joué deux solos passionnants : Liebestraum et Tango de Franz Liszt.

Il a commencé à jouer du piano à l'âge de 2 ans et a donné son premier récital public à l'âge de 5 ans. Lang, qui a participé à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Beijing en août dernier, vit actuellement aux États-Unis.

Il n'y a plus de billets pour le concert de Hancock et Lang au Royal Albert Hall de Londres qui sera donné samedi ; le concert, qui fait partie de leur tournée mondiale avec un dernier concert à Hollywood Bowl de Los Angeles le mois prochain. On aurait pu entendre une mouche voler dans le célèbre Auditorium Stravinski, où seulement une journée avant Steely Dan et Dave Matthews ont animé une fête bruyante consacrée à la journée d'indépendance des Etats-Unis.

Le fondateur du Festival Claude Nobs a proposé que Lang et Hancock fassent équipe lors de sa participation à l'édition de 2008 de Grammy Awards à Los Angeles, où il a vu une performance improvisée des deux pianistes.

Hancock, qui faisait sa 30e apparition au festival de Montreux qui a déjà 43 ans, était assis à côté de Lang, coiffé en brosse pour la Mother Goose Suite de Ravel, qu'ils ont joué à quatre mains.

La Gershwin Rhapsody in Blue pour deux pianos et orchestre a épaté la foule de spectateurs de tous les âges qui ont payé jusqu'à 300 francs suisses ($ 274) pour un billet.

Le duo a terminé avec la Rhapsodie hongroise n° 2 de Franz Liszt.

Le producteur et compositeur Quincy Jones, qui a co-produit le festival suisse entre 1991 et 1993, était de retour en ville pour quelques jours et a fait une apparition caméo pour introduire le duo.

"Je suis heureux de contribuer un peu à ce festival", a-t-il dit.

"Herbie répétait jusqu'à cinq heures par jour pour ce concert, il était très sérieux", a dit Jones. "C'est l'un des sommets les plus hauts, et on se sent bien lorsqu'on y parvient."

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?