100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 18.12.2009 10h29
Le livre anglais d'une écrivain chinoise traduit en sa langue maternelle

Le premier roman anglais de la célèbre écrivain chinoise Yan Geling qui s'appelle The Banquet Bug, arrive enfin à la patrie de l'auteur en version chinois simplifié, ce qui a créé tout un émoi parmi ses fans. Le livre figure sur la liste des best-sellers sur le web et se trouve parmi les livres les plus vendus dans les librairies.

«La traduction du professeur taïwanais John Chiang Kuo-sheng était plus longue que prévu », a dit Yan. « Je ne l'ai pas traduit moi-même parce que je n'aime pas me répéter ».

Yan affirme que chaque roman qu'elle a écrit, surtout après qu'elle s'est installée aux États-Unis en 1989, adopte une approche différente. Elle a obtenu son diplôme de master en écriture de fiction au Columbia College de Chicago, et a connu la gloire avec The Lost Daughter of Happiness et Xiu Xiu: The Sent-Down Girl. Elle est aussi l'auteur des adaptations cinématographiques de ces ouvrages. La femme écrivain vit actuellement à Berlin avec son mari qui est diplomate américain.

Basé sur une histoire qui a paru dans l'actualité, le roman The Bug Banquet (赴宴 者) explore le monde de la fraude dans la société chinoise au tournant du millénaire. «Le travailleur en réserve d'emploi» qui s'appelle Dan Dong a été pris par erreur pour un journaliste et a été invité à des banquets où il mange gratuitement, mais il est également payé « pour le déplacement». Ayant goûté à la grande vie, Dan continue à se cacher derrière sa fausse identité et commence à mener la vie d'un « squatteur de banquets », jusqu'à ce qu'il découvre que sa femme est devenue son partenaire dans cette escroquerie.

Selon Yan, elle a voulu exposer les plus grandes escroqueries de la société actuelle avec son personnage principal.

«J'étais très enthousiasmée à l'idée d'écrire ce roman car il m'a permis de lancer de nouveaux défis: écrire en anglais pour la première fois et de me centrer sur un personnage masculin».

Yan travaille actuellement sur plusieurs projets de livres, notamment la série qui a paru sur le web et qui s'appelle Buyu's Village Inn (补 玉山 居). Cette histoire raconte la vie d'une propriétaire adorable d'une auberge et des clients de cet établissement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois arrive à Copenhague pour la conférence sur les changements climatiques
Résultat du tirage au sort des groupes pour le championnat du monde de basket-ball 2010
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?