100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 08.02.2010 15h01
Le procès du décès du Michael Jackson s'ouvre aujourd'hui sans inculpé.

Le médecin a renoncé à se livrer à la justice

Le médecin personnel de la star Michael Jackson Conrad Murray aurait projeté de se dénoncer à la justice le 5 février, mais il n'a pas tenu son engagement. Le tribunal de Los Angeles a décidé de juger aujoud'hui la cause du décès de Michael Jackson, mais jusqu'à maintenant ce procès n'a pas d'inculpé.

Selon l'enquête, le Dr Conrad Murray a commis une faute évidente. L'avocat de Murray a proclamé que le médecin serait inculpé pour "homicide par imprudence", et il avait été prévu que Murray se rendrait dans un commissariat situé près de l'aéroport pour se dénoncer à la justice.

D'après l'avocat, Murray avait l'espoir d'être libéré sous caution, moyennant le paiement de 25 000 dollars. Mais il devait également être menotté, envoyé au tribunal et photographié par des journalistes. Ce qui a causé l'échec de la négociation entre la police et le médecin.

Mais le porte-parole du commissariat de Los Angeles a contesté ces affirmations, "Ce que l'avocat a dit est un mensonge absolu, il n'y a absolument rien entre nous."

Aucune divergence n'existe entre le commissariat de Los Angeles et la préfecture. Il est certain que le procès commencera ce lundi, mais ni Murray ni d'autres ne sont inculpés. Le porte-parole a avoué que beaucoup de dossiers concernant le procès de Michael Jackson sont en attente d'être traités. Lundi, il faudra d'abord finir cette partie, puis procéder à la mise en accusation du suspect.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
laisser le reposer en paix on l"a tué l"argent est le pire ennemi de l"homm...
laisser le reposer en paix on l"a tué
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : publication du premier recensement des sources de pollution du pays
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?