100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 07.05.2010 14h28
De plus en plus de gens ne lisent plus sur papier, mais sur écran

La valeur de l'industrie de l'édition électronique a dépassé celle l'édition traditionnelle l'année dernière pour la première fois en Chine, d'après un rapport sur l'industrie de la culture publié jeudi.

La taille de l'industrie de l'édition électronique a atteint un niveau, jamais atteint jusqu'ici, de 75 milliards de Yuans (11 milliards de Dollars US) l'année dernière, soit 40% de plus d'une année sur l'autre, d'après le rapport.

« Les livres en ligne, les livres sur téléphone portable et les livres électroniques sont devenus populaires auprès des lecteurs chinois », a dit Zhang Xiaoming, Directeur adjoint du Centre de Recherche Culturelle de l'Académie Chinoise des Sciences Sociales, lors d'une conférence de presse.

L'industrie de la culture en Chine a totalisé environ 800 milliards de Yuans en 2009, d'après un rapport annuel sur le développement de l'industrie publié jeudi par l'Académie Chinoise des Sciences Sociales.

D'après ce rapport, la plupart des maisons d'édition chinoises ont commencé la production de livres électroniques.

Près de 75% des journaux ont lancé une édition en ligne, et 55% d'entre eux fournissent des services de nouvelles par SMS, toujours d'après le rapport.

Environ 2,8% des Chinois adultes ont cessé de lire quoi que ce soit sur papier et sont devenus des lecteurs fidèles de produits d'édition électronique, d'après le rapport.

Le nombre d'usagers de services d'édition électronique devrait augmenter de 30% par an dans les prochaines années, et la valeur de cette industrie devrait connaitre une augmentation annuelle de 50%, a précisé M. Zhang.

Le nombre d'utilisateurs de téléphones mobiles en Chine a atteint 780 millions à la fin du mois de mars, dont 155 millions sont des lecteurs sur mobile, d'après les chiffres du Ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'Information.

China Mobile, le premier opérateur de téléphonie mobile du monde en termes du nombre d'abonnés, a ouvert des boutiques de livres électroniques et fournit des accès sans fil à des publications en ligne comme des livres, des bandes dessinées et des magazines électroniques.

Les frais d'abonnement pour sa boutique de livres en ligne vont jusqu'à 5 Yuans par mois, dont 40% sont partagés avec les titulaires des droits d'auteur, d'après China Mobile.

L'intérêt pour les livres électroniques de sociétés comme Hanwang Technology, Amazon.com et Founder est pour beaucoup dans le dynamisme de la demande du marché en publications électroniques, disent les experts.

Des entreprises comme Nokia, Motorola et Datang ont publié des produits compatibles avec les nouveaux services fournis par China Mobile, et de plus en plus d'éditeurs de livres électroniques établissent leurs boutiques de livres en ligne, se jetant dans la compétition avec China Mobile.

« Ces dernières années, la taille de l'industrie de l'édition traditionnelle est restée aux alentours de 50-60 milliards de Yuans par an, et elle dépend fortement de la publication des manuels scolaires », avait dit Gao Shusheng, fonctionnaire au Service de la publicité du Comité Central du Parti Communiste Chinois lors d'un précédent entretien.

« De nombreuses maisons d'édition font face à une crise, et l'édition électronique pourrait les aider à s'en sortir », avait-il dit.

Yan Xiaohong, Directeur adjoint de l'Administration Générale de la Presse et de l'Edition, a également déclaré que la lecture sur appareil mobile a montré une forte vitalité et un énorme potentiel de marché en Chine.

« J'ai dépensé 15 Yuans pour la lecture sur mobile l'année dernière, et j'envisage d'acheter un livre électrique ce mois-ci », a dit Yang Jie, habitante de Beijing âgée de 27 ans.

« Lire un livre électrique dans le bus, c'est ‘à la mode', et de trois à cinq Yuans pour lire un ouvrage en ligne, c'est abordable », dit-elle.

« C'est vraiment cool que je n'aie plus à trimballer des livres en papier, qui sont lourds », a t-elle ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
"Je me souviendrai toujours de l'amitié des Chinois", déclare le président maltais
Wen Jiabao appelle les jeunes à "avoir les pieds sur terre"
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle
Les appels à purifier la langue chinoise induisent dans l'erreur
C'est normal de louer un appartement
La faible émission de carbone devient un nouveau moteur de la création d'emplois
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables