100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 18.06.2010 08h40
Interview avec Isabelle Lemesle, présidente du Centre des monuments nationaux de France

Isabelle Lemesle, présidente du Centre des monuments nationaux de France (CMN), a accordé , le 17 juin à Beijing, une interview exclusive à China.org, en abordant divers sujets comme la gestion des sites et la préservation de la culture.

La vision propre du management de la culture d'Isabelle Lemesle

Nommée en 2008 à la tête du CMN, Isabelle Lemesle est connue pour sa vision sur le management de la culture. « Le management de la culture aujourd'hui doit être très respectueux du patrimoine, mais aussi avoir une dimension économique », a déclaré Mme Lemesle. Selon elle, les établissements culturels doivent se financer. Les ressources de l'autofinancement des établissements culturels en France se composent de trois parties : la fréquentation, la location des monuments et des concessions, ainsi que la vente de publications et de produits dérivés.

Le CMN a un schéma directeur de développement pour tous ses monuments. « Nous avons les grandes orientations pour les cinq ans à venir pour chacun de nos monuments », a expliqué Isabelle Lemesle en citant deux exemples. L'État a acheté la villa Cavrois, chef-d'oeuvre de l'architecte Robert Mallet-Stevens, qui avait été abandonnée et pillée et l'a confié au CMN pour qu'elle soit rouverte au public en 2012. Même cas pour le château de Champs-sur-Marne, près de Paris, qui fut une résidence présidentielle. « Nous allons l'ouvrir après une série de restaurations, dont les travaux d'électricité, l'ouverture d'un restaurant et d'une boutique. Nous avons douze projets comme ça que nous menons parallèlement. »

Rencontre avec les homologues chinois

Durant son séjour à Beijing, Mme Lemesle a rencontré plusieurs homologues chinois afin de renforcer la coopération avec la Chine. « Mon séjour à Beijing est une occasion précieuse pour échanger nos connaissances et expériences dans divers domaines. Nous avons une vision globale sur la gestion du site. Il serait intéressant d'accueillir des stagiaires chinois chez nous pour apprendre la méthode de gestion d'un site », a révélé Mme Lemesle, sans préciser les détails de cette coopération.

La Chine et la France ont déjà mis en oeuvre des coopérations dans la conservation des monuments.

« Le public ne se comporte pas du tout comme le public européen. Les visiteurs chinois aiment toucher les objets », observe Mme Lemesle. « Cette remarque est très importante pour nous. Cela veut dire que nous devons adapter notre façon de présenter les choses, par exemple, créer des espaces pour que les visiteurs chinois puissent toucher la copie des objets anciens, afin d'attirer plus de visiteurs en France. »


[1] [2] [3] [4]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Quatorze disparus suite à un effondrement de maisons dans le Guangxi
Les commandes de la partie continentale absorbent les stocks de fruits excédentaires de Taiwan
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde