100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 12.08.2010 09h52
La culture tibétaine de plus en plus exposée en Chine


Le Festival Shoton, un événement culturel de sept jours qui a débuté mardi à Lhasa, la capitale de la Région autonome de Tibet au Sud-Ouest de la Chine, présente cette année l'opéra tibétain, des spectacles folkloriques, des courses de yaks et des courses hippiques.

Le nom du festival - Shoton, a aussi l'appellation Xuedun et provient des termes tibétains yaourt et banquet. Cet événement est une occasion pour marquer la fin des 100 jours de méditation pour les moines qui n'étaient pas autorisés à quitter les monastères avant le 30 juin selon le calendrier tibétain. D'après la tradition, les résidents locaux offrent le yaourt à ces moines lorsqu'ils quittent les monastères.

«On dit que le yaourt a meilleur goût et est de meilleure qualité au cours de cette période de l'année. Il a aussi le don d'augmenter la puissance intellectuelle du cerveau des moines », affirme Sonam Wangden, le conservateur adjoint du Musée du Tibet. « Cela concerne aussi tout ce qui a attrait au bonheur, à la longévité et à l'amour éternel dans la culture tibétaine ».

Après le 17ème siècle, Shoton, rite exclusivement religieux, est devenu en un festival populaire pour les résidents locaux, ajoute-t-il.

<br>Avec le Nouvel An tibétain, le Festival Shoton est l'un des festivals les plus importants du calendrier tibétain. « Une partie du festival consiste à célébrer la récolte future», affirme Liu Zhiqun, l'ancien directeur adjoint de l'Institut d'art ethnique du Tibet. «En ce sens, cet événement est similaire au Festival de la mi-automne, célébré par l'ethnie Han, mais sur une échelle beaucoup plus grande ». Comme les années précédentes, la célébration de cette année a commencé avec «l'ensoleillement du Bouddha », où un Thangka de 35 mètres sur 30 à l'effigie du Bouddha est porté par une centaine de lamas sur le dos d'une colline, près du Monastère de Drebung. Une foule de croyants prie pour la sécurité et le bonheur lorsqu'elle regarde la cérémonie. Situé au pied de la colline Gambo Utse, à cinq kilomètres de la banlieue ouest de Lhassa, le monastère de Drepung est connu pour être le plus important monastère de Gelugpa dans le bouddhisme tibétain. Le premier Festival Shoton fut organisé ici même il y a plus de 1 000 ans. «C'était tout simplement fantastique » – voici comment commente la Cérémonie d'ensoleillement du Bouddha Yan Guiwen, âgée de 61 ans, professeur retraitée, originaire de Beijing. « J'ai été totalement impressionnée par la sainteté et la piété des fidèles ». Elle a ajouté qu'elle va rester deux jours de plus pour essayer de profiter du Festival Shoton. <center><img src='/mediafile/201008/12/P201008120958511539597191.jpg'></center>&$<br>«C'est la première fois que je viens ici et il se peut que cela soit la dernière, vu mon âge et mon état de santé. Mais c'est vraiment l'expérience d'une vie», ajoute Yan. Pete Winn, un touriste du Colorado aux Etats-Unis, vient à la fête pour la deuxième fois déjà. « J'ai ai jamais assez », raconte-t-il, « J'aime particulièrement l'opéra tibétain, dans lequel on peut apercevoir la couleur et la richesse de la culture tibétaine ». Les chiffres officiels du Bureau de tourisme de Lhassa montrent que le taux d'occupation des hôtels à Lhasa est bien supérieur à 90% pendant le festival. Selon les estimations, plus de 1 million de touristes vont visiter Lhassa pendant le Festival Shoton cette année, une augmentation spectaculaire par rapport à 510 000 de visiteurs l'année dernière. «C'est le Festival Shoton le plus animé auquel j'ai jamais participé », affirme Mei Duo, 29 ans, guide touristique, qui a travaillé à Lhassa pendant cinq ans. « Cela signifie aussi une bonne saison touristique et de bons salaires pour tous ceux, qui travaillent dans le milieu».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine/coulées de boue : les dirigeants chinois appellent à sauver les vies à Zhouqu
Wang Qishan s'engage à renforcer les relations avec les Etats-Unis
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration
Les ministres français partent en vacances avant de se lancer dans une nouvelle série de vifs débats