Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 09.12.2010 11h06
Une ONG chinoise crée un Prix de la Paix Confucius
Lien Chan

Un comité chinois, situé sur le Continent, a décidé de décerner mardi à Lien Chan, Président honoraire du Guomindang basé à Taiwan, le premier Prix de la Paix Confucius jamais décerné, la veille du jour où le Comité Nobel doit remettre son Prix de la Paix à Liu Xiaobo, criminel légalement condamné par la justice chinoise.

Tan Liuchang, Président du Comité du Prix de la Paix Confucius, a déclaré mercredi au Global Times que son organisation avait informé M. Lien de cette récompense par des canaux non gouvernementaux.

« M. Lien contribue de manière immense au développement des relations trans-détroit et à la paix dans le monde », a dit M. Tan.

Une cérémonie de remise du prix est prévue jeudi dans un hôtel du centre de Beijing, bien que M. Tan n'ait pu confirmer la présence de M. Lien.

« Nous allons montrer au reste du monde comment les Chinois comprennent le mot paix », a dit M. Tan. « La Chine en elle-même est un symbole de paix et une force du maintien de la paix, en particulier dans un monde où les conflits sont partout ».

« Nous ne cherchons pas à faire injure à d'autres organisations. Nous sommes ici pour offrir une façon de penser », a dit M. Tan, ajoutant que le Prix de la Paix Confucius ne visait pas à concurrencer ou à remplacer le Prix Nobel de la Paix.

M. Tan a également tenu à souligner que son comité était une organisation non gouvernementale, mais il a refusé d'en dire davantage sur les détails de cette récompense.

L'invitation à la cérémonie de remise du prix aurait apparemment été émise par une division du Ministère de la Culture en charge de la protection des arts locaux, suggérant au moins une mesure de soutien du gouvernement pour ce prix, a rapporté Reuters.

Mais le Ministère a démenti toute connection avec cette récompense. « Nous ne sommes pas au courant de ce prix. Il n'a rien àvoir avec nous », a dit mercredi au Global Times Zhou Guangming, du Bureau d'Information du Ministère.

M. Lien a été désigné à partir d'une liste de six personnes, les cinq autres nominés étant les Prix Nobel de la Paix Mahmoud Abbas et Nelson Mandela, le fondateur de Microsoft Bill Gates, le poète chinois Qiao Damo et le 11e Panchen Lama. L'identité des membres du Comité n'a pas été rendue publique.

Les nominés ont été choisis sur la base de résultats d'un sondage en ligne, a précisé le communiqué.

M. Lien était venu sur le Continent en 2005, en tant que Président du Guomindang et avait rencontré Hu Jintao, le Secrétaire général du Comité Central du Parti Communiste Chinois. C'était la première rencontre de ce genre entre les deux partis depuis 1949. Des pactes trans-détroit significatifs, dont des accords de vols directs et un accord majeur d'aide au commerce entre le Continent et Taiwan, ont été signés ces dernières années.

Un porte-parole du bureau de Lien Chan à Taibei a cependant déclaré que le Bureau « n'avait reçu aucun avis ou confirmation de la part du Comité Prix de la Paix Confucius », faisant remarquer qu'ils n'avaient été mis au courant de ce prix que via les médias.

D'après Li Yonghui, professeur de relations extérieures à l'Université des Etudes Etrangères de Beijing, qui s'est exprimé mercredi auprès du Global Times, la créattion de ce prix a pour but d'exprimer la façon chinoise d'interprétrer la paix.

« Il est difficile de conclure que ce prix est lié, ou est utilisé pour protester contre tout autre prix du même genre. Parce que si c'était le cas, cela abaisserait l'intention et le mérite d'avoir reçu le Prix de la Paix Confucius », a dit le Professeur Li.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Toutes mes félicitations au Président Lien Chan.
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)