Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 07.01.2011 10h54
Wu Yifeng, ou l'amour du dessin animé

Les efforts de Wu Yifeng pendant cinq ans ont été payants. Il est aujourd'hui un as dans l'industrie du film d'animation.

Ce personnage est Lu ban, une création de Wu Yifeng il y a cinq ans, pour sa première oeuvre "Le Pont Zhaozhou". A ce moment-là, Wu gérait déjà une entreprise d'animation dont les revenus annuels n'étaient pas des moindres. Mais Wu n'était pas satisfait de ce qu'il faisait.

Wu Yifeng

Artiste

Industrie du film d'animation

"Je réfléchis depuis longtemps à créer ma propre animation. Je veux produire des dessins animés originaux et je veux être le meilleur. C'est mon rêve d'enfant."

Il y a cinq ans, les productions animées importées étaient partout sur le marché chinois. Malheureusement, les oeuvres originales, de création chinoise, étaient difficiles à trouver.

Face à la réalité cruelle, Wu s'engage à apporter sa contribution. Lors d'une visite dans la province du Hebei, il est fasciné par la légende du pont Zhaozhou et par le maître Lu Ban qui aide à renforcer le pont.

Wu Yifeng

Artiste

Industrie du film d'animation

"J'étais totalement fasciné par la légende et j'ai pensé qu'elle pourrait fournir une bonne histoire à mon dessin animé."

Wu et son équipe de production effectuent trois visites au pont Zhaozhou pour examiner ses pierres et connaître les coutumes locales.

Le film d'animation "le Pont Zhaozhou" est terminé en octobre 2008 et diffusé par la Télévision centrale de Chine début 2009.

Le film est un grand succès dans le domaine et vaut à Wu la célébrité immédiate. Sa compagnie passe bientôt de quatre à plus de 40 employés.

Le succès stimule la carrière de Wu. En 2009, il travaille avec une compagnie sud-coréenne pour la réalisation de "L'île Jeju", un film d'animation en 3D. Avec le développement de l'industrie de l'animation en Chine, la vie personnelle de Wu se transforme radicalement. Il est actuellement le papa d'une fillette de 3 ans. Mais son ambition continue à grossir en attendant les cinq prochaines années.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Obama discute avec le ministre chinois des AE de la prochaine visite du président chinois
La Chine reçoit une invitation de l'Iran à visiter ses usines nucléaires
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing