Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 14.03.2011 13h09
Les milieux religieux chinois aspirent à améliorer les échanges et contribuer à la paix mondiale

Les cercles religieux chinois ont exprimé, à l'occasion d'une réunion dimanche à Beijing, leur souhait de renforcer les échanges avec leurs homologues étrangers et d'oeuvrer pour la paix en Asie et dans le monde.

La troisième session du troisième Comité sur les Religions et la Paix de Chine (CRPC) s'est tenue dimanche à Beijing, attirant une centaine de représentants des cinq principaux groupes religieux en Chine, à savoir le Bouddhisme, le Taoïsme, l'Islam, le Catholicisme et le Protestantisme.

Les membres du CRPC sont prêts à renforcer les échanges avec leurs homologues étrangers, à promouvoir l'amitié et à leur présenter la véritable image de la Chine, a déclaré Pagbalha Geleg Namgyae, président du CRPC et vice-président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC, organe consultatif politique suprême).

Le CRPC s'apprête aussi à unir les croyants en Chine afin de travailler pour l'harmonie, la stabilité et la prospérité du pays, a indiqué Geleg Namgyae, également président honoraire de l'Association du Bouddhisme de Chine.

Fondé en juillet 1994, le CRPC est membre de la Conférence asiatique sur les religions et la paix et membre de la Conférence mondiale des religions pour la paix (CMRP).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : l'IPC en hausse de 4,9% en février
Wu Bangguo présente le rapport d'activité du Comité permanent de l'APN
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?