Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 24.03.2011 11h00
Les revenus des ventes d'art en Chine sont au premier rang mondial

Une semaine à peine après qu'une enquête britannique ait annoncé que le Chine était devenue le deuxième plus grand marché de l'art du monde (après les Etats-Unis), Artprice, leader mondial des informations sur le marché de l'art, a déclaré le 21 mars que le pays était désormais le No1 en termes de revenus provenant de ventes d'objets d'art.

« Cette nouvelle sans précédent représente un tournant dans l'histoire du marché mondial de l'art », a dit Thierry Ehrmann, fondateur et PDG d'Artprice.

Il a suffi de trois ans à la Chine pour passer de la troisième place (occupée auparavant par la France) en 2007 à la première en 2010, devant le Royaume-Uni et les Etats-Unis, les grands maîtres du marché depuis les années 1950, selon le site internet.

La Chine a représenté 33% des ventes mondiales d'objets d'art (peintures, installations, sculptures, dessins, photographies et estampes) en 2010, contre 30% pour les Etats-Unis, 19% pour le Royaume-Uni et 5% pour la France, d'après les statistiques d'Artprice.

De plus, on compte quatre artistes chinois dans le Top 10 du classement des artistes mondiaux en termes de revenus de vente en 2010 (contre un seul en 2009), le plus bas d'entre eux ayant généré 112 millions de Dollars US cette année-là. Artprice attribue ce fait à la puissance économique de la Chine, au soutien du Gouvernement au secteur de l'art et au patriotisme des investisseurs. De plus, l'augmentation du nombre des milliardaires chinois a aussi eu sa part dans les records d'enchères.

Il y a à peine une semaine, une enquête conduite par la Fédération Britannique du Marché de l'Art avait déjà conclu que la Chine avait dépassé le Royaume-Uni pour devenir le deuxième plus grand marché mondial de l'art, après les Etats-Unis.

Les ventes aux enchères et en galeries en Chine représentent à présent près d'un quart du commerce mondial de l'art, à 23%, où 8,3 milliards de Dollars US, suivant celles faites aux Etats-Unis (34%), tandis que le Royaume-Uni reste derrière, avec 22%, d'après la Fédération Britannique du Marché de l'Art.

L'enquête a également précisé que le marché chinois est dominé par les objets d'art traditionnels ou datant de l'époque impériale, bien que des catégories comme les vins fins, l'art contemporain et même l'art occidental continuent à prendre de l'importance.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?