Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 22.04.2011 10h55
La Chine renforce la lutte contre les violations en ligne des droits de la propriété intellectuelle et la contrefaçon

Les autorités chinoises ont fermé en trois mois 410 sites Internet impliqués dans des infractions du droit de la propriété intellectuelle (DPI) et la contrefaçon après avoir lancé une campagne afin de lutter contre la fraude en ligne fin 2010, a annoncé jeudi le ministère du Commerce.

La Chine avait enquêté sur 496 cas d'infractions au DPI et de production et de ventes de contrefaçons fin mars, pour une somme totale supérieure à 700 millions de yuans (107,7 millions de dollars), a fait savoir le ministère dans un communiqué sur son site Internet.

Un total de 355 suspects ont été arrêtés lors de la campagne, révèle le communiqué.

L'achat en ligne est en essor en Chine grâce à l'augmentation du nombre d'internautes. Des données officielles montrent que la Chine comptait quelques 457 millions d'internautes fin 2010, soit la plus grande communauté sur Internet au monde.

Le volume des transactions commerciales en ligne du pays a augmenté de 89,4% en glissement annuel pour atteindre 498 milliards de yuans en 2010, selon des statistiques venant de iResearch, une société de consultation en Chine.

Environ 148 millions de consommateurs ont acheté des articles ou des services en ligne, selon cette société.

Les autorités locales doivent faire davantage d'efforts pour surveiller les commerces en ligne, selon le communiqué, qui cite une circulaire conjointement publiée fin 2010 par neuf autorités dont le ministère du Commerce, la Banque populaire de Chine, le ministère de l'Industrie et de l'Informatisation, le ministère de la Sécurité publique.

Les départements concernés du Zhejiang, de Shanghai et de Shenzhen doivent demander aux sites Internet d'e-commerce, à savoir Taobao.com, Eachnet.com et Paipai.com, de mener des inspections eux-même afin d'éliminer les marchandises piratées et contrefaites, souligne le communiqué.

En outre, les autorités doivent exposer les cas de violation des droits de la propriété intellectuelle et de ventes des faux produits ainsi que les entreprises impliquées pour guider les consommateurs.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao visite l'Université Tsinghua la veille de la célébration de son centenaire
Chine : Jia Qinglin met l'accent sur l'innovation à la chinoise
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire