Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 27.04.2011 13h18
Archéologie : localisation de la proue du Nanhan 1

Après un mois de fouilles, des experts ont conclu avec succès quelle partie constitue la proue du navire marchand submergé, le Nanhai 1, il y a près d'un millier d'années. Cet immense pas en avant va aider les archéologues à élaborer un plan précis pour procéder à l'excavation de l'épave d'époque.

La seconde tentative d'excavation intérieure a démontré que la proue du Nanhai 1 se situait à l'extrême sud de l'épave. Tout est bien préservé, de l'entier navire qui a été dégagé à la fin de l'année 2007, puis conservé dans un immense containeur rempli d'eau de mer, plus connu sous le nom de "Palais de crystal ", au sein du Musée de la route de la soie maritime du Guangdong. Les visiteurs du musée peuvent ainsi témoigner de cette extraordinaire découverte.

Liu Zhiyuan

Equipe d'excavation du Nanhai 1

" La seconde excavation a confirmé que la proue était bien conservée à l'intérieur du côté sud de containeur.Cela prouve également qu'il est recommandé de retirer le navire dans sa totalité avant de tenter une quelconque excavation à l'intérieur de l'épave du navire."

Au cours des 30 derniers jours, six tranchées d'un mètre carré ont été ouvertes pour permettre de confirmer la localisation de la proue. Par ailleurs, d'autres éléments, tels que des objets anciens ont été découverts, venant confirmer la bonne préservation dans la vase.

Toutes ces preuves pourraient offrir des indices pour dévoiler une histoire encore inconnue de la route de la soie par la mer, la principale route maritime connectant la Chine et le reste du monde à des époques anciennes.

Selon certaines archives, Nanhai 1 aurait coulé entre les 12ème et 13ème siècles. Le bateau, long de 30 mètres et large de 10 mètres, avec son chargement, est la première, la plus grande et la plus intacte des épaves de l'océan, ayant été retrouvées dans le monde, et contenant un nombre impressionnant de porcelaines. Les archéologues indiquent qu'il faudra de cinq à dix années pour dégager et séparer les 60 à 80 mille objets antiques, après avoir ouvert les caisses submergées de l'épave.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Des dirigeants chinois assistent à la célébration du centenaire de l'Université Tsinghua
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde