Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 24.05.2011 15h40
La conservation des livres tibétains continue

Le Palais du Potala, construit au 7ème siècle, est un symbole culturel pour le Tibet et pour le reste du monde. Il y a un an, un programme a été lancé pour une étude exhaustive des anciens livres et leur conservation dans le palais.

Le Palais du Potala, situé à Lhassa, est une destination aussi bien pour les pèlerins que pour les touristes. Mais depuis un an, il est le site des archéologues. Dans l'un de ses plus grands halls, des piles d'ouvrages et de livres sont minutieusement astiqués.

Pema Dhondup

Responsable

Bureau de conservation des reliques, Palais du Potala

"Il vérifie le numéro des pages une à une. Après, il les couvrira et les mettra sur les rayons. Ceux-ci ont été sortis du sous-sol. cette fois, nous les dépoussiérons et les remballons. C'est pour une meilleure protection."

En une année, plus de 20 mille livres tibétains ont été couverts et rangés. Ces placards de style tibétain permettent à l'air sec de passer, ce qui est idéal pour la conservation des livres.

Il existe en Chine un total d'un million de livres de ce genre, la plupart sont distribués dans les temples et aux individus, ce qui rend l'étude plus difficile. L'étude et le travail de conservation ont commencé dans les années 1970, lorsque des travailleurs transcrivaient les catalogues à la main en 3 exemplaires. Mais le travail est devenu numérique depuis que le gouvernement local a créé l'année dernière son propre bureau de conservation des reliques. Une campagne d'études sur 5 ans a été lancée, couvrant d'autre reliques dans l'ensemble de la région du Tibet. Une plate-forme de logiciel en ligne pour l'étude est aussi en train d'être mise en place.

Nu Mu

Bureau de conservation des reliques

Région autonome du Tibet

"Les catalogues seront ouverts au public général après cette série d'études générales. Des copies numériques de ces trésors sont plus accessibles."

Le Palais du Potala, riche d'une histoire de mille 300 ans, se targue d'une riche collection de livres anciens. Leur mise en page est parfaite et leur contenu très varié, notamment en ce qui concerne le Bouddhisme et la médecine tibétains, le chronomètre et la littérature. Certains livres sont écrits en encre d'or ou d'argent. Etant d'une grande valeur, ils sont exposés dans les musées. Les livres en langues tibétaines sont devenus populaires à l'étranger. Certains sont traduits et publiés en anglais et dans d'autres langues.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois appelle la Chine, le Japon et la République de Corée à promouvoir la paix et la stabilité régionales
Chine/Pakistan : réception pour marquer le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques
L'informatique en nuage en Chine
La gravité de la conduite en état d'ivresse ne s'évalue que par le sang
La mauvaise qualité des championnats chinois, un handicap pour l'industrie du sport
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme