Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 14.06.2011 08h37
Le marché de l'art chinois en plein essor

Le marché chinois de l'art est en plein essor en Chine, désormais le deuxième au monde derrière les Etats-Unis. Alors que les riches Chinois se précipitent sur des produits rares, de nouveaux records ont été atteints par les ventes aux enchères.

De la porcelaine, plusieurs fois centenaires, d'anciens meubles faits de bois rare, des peintures, des scultptures sont devenus populaires chez les riches Chinois, pour qui collectionner est un investissement sûr. A 32 ans, Yang Haojun est souvent vu dans les ventes aux enchères à Beijing.

Fils d'un entrepreneur multimillionnaire en dollars, Yang est un grand fan de vieux meubles.

Pour lui, dépenser dans l'art est un moyen plus intelligent pour maintenir sa richesse.

Yang Haojun

Investisseur et collectionnaire d'art

"Je pense que l'art va prendre de la valeur dans le futur. L'immobilier, l'or et les autres trucs, c'est pas très sûr tout ça, à cause du taux de change et d'autres facteurs."

Les acheteurs achètent tout, des vases de porcelaine de 600 ans aux peintures, à la calligraphie faite par les plus grands maîtres.

Des douzaines de compagnies de ventes aux enchères ont vu le jour ces dernières années, la plus connue étant le China Guardian de Beijing.

On observe une forte augmentation de certaines pièces.

Les ventes du marché du China Guardian ont eu lieu entre le 21 mai et le 25 mai, où ont été vendus des peintures, des calligraphies, de la porcelaine, des bijoux, des timbres, des pièces de monnaies, des peintures à l'huile chinoise, des scultputures, des livres rares et des manuscrits.

Une peinture, "l'aigle sur un pin et les couplets de 4 caractères" du maître chinois de l'art contemporain Qi Baishi a été vendue le 22 mai pour 425,5 millions de yuans, un record dans l'art contemportain.

La peinture, la plus grande du peintre, mesure 266 cm sur 100 cm et une paire de rouleau de calligraphie mesure 264,5 cm sur 65,8 cm.

Les collectionneurs s'attendent à ce que les prix continuent de grimper avec le développement économique de la Chine.

Liu Xueqian possède des oeuvres de Qi Baishi. Il est optimiste sur le marché de l'art en Chine.

Liu Xueqian

Collectionneur d'art

"Les produits d'art sont devenus une part importante des investissements. Dans le passé, nous avons collectionné, mais maintenant nous investissons. Je pense que c'est basé sur la situation générale. L'économie se développe plus rapidement et les gens deviennent plus riches. Donc de cette perspective, je pense que j'ai fait la bonne décision d'investir dans de l'art."

La Chine est devenue le pays où le nombre de millionnaires croît le plus vite. L'année dernière, le total était de 8 millions dont beaucoup vont investir dans l'art.


[1] [2] [3]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?