Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 16.06.2011 14h16
Des vêtements faits avec du thé

La designer britannique Suzanne Lee développe actuellement un nouveau type de tissu. Ce tissu est traité avec du thé.

Quel gaminet singulier!

Il est fait d'un tissu qu'on a fait bouillir dans du thé !

La designer Suzanne Lee développe un nouveau type de tissu qu’elle laisse bouillir dans du thé.

Suzanne Lee, designer et fondatrice du Projet Biocouture

"Celui-là nage dans le thé depuis quelques semaines. Celui-là est prêt."

Ce tissu est en fait un tapis de cellules bactériennes, un dérivé né de la fermentation survenue dans du thé vert.

À cette mixture de thé vert et de solution sucrée, elle ajoute une autre culture mère.

Suzanne Lee, designer et fondatrice du Projet Biocouture

"On laisse ça baigner dans le liquide."

D'abord, on met la température à 24 degrés pour que la bactérie pousse.

Quelques semaines plus tard, le tapis de cellules peut être retiré, lavé et mis à sécher.

Suzanne appelle ce tissu du "cuir végétal". Il peut être modelé, teint et cousu.

Mais les cellules bactériennes ne sont pas encore prêtes à être portées.

Suzanne Lee, designer et fondatrice du Projet Biocouture

"Si je créais seulement un tissu et que je ne le traitais pas, vous iriez sous la pluie, le tissu commencerait tout de suite à absorber l'eau et il garderait l'eau. Il retiendrait l' eau."

Le scientifique Raymond Oliver s'intéresse aussi aux cellules bactériennes.

Le monde pourrait un jour manquer de ressources, mais certainement pas de bactéries.

Raymond Oliver, professeur

École de design de l'Université Northumbria

"On a cette utilisation massive de polymère synthétique, environ 250 millions de tonnes par année, et cela va atteindre au fil du siècle un milliard de tonnes. Cela nécessitera une énorme quantité de pétrole. Comme société, nous devons décider si nous voulons utiliser l'énergie fossile ou autre chose. "

Raymond et Suzanne croient que les cellules bactériennes peuvent être utilisées de plusieurs façons.

Suzanne Lee, designer et fondatrice du Projet Biocouture

"Au début, je croyais qu'on ne pourrait utiliser cela que pour les vêtements, mais on peut maintenant penser à d'autres produits. Des bols, des chaises, des voitures, des bâtiments, même!"

Après le domaine de la mode, les bactéries pourraient envahir bien d'autres domaines… pour notre plus grand intérêt.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?