Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 01.07.2011 13h33
L'indice mondial 2011 de l'innovation : la Suisse se classe première parmi 125 économies

L'INSEAD, école de commerce internationale de premier plan, a annoncé jeudi les résultats de l'édition 2011 de l'Indice mondial de l'innovation (GII). La Suisse a pris la tête du classement cette année, gagnant trois places par rapport à l'édition 2010. La Suède et Singapour suivent respectivement aux deuxième et troisième rangs.

Selon un communiqué de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), les experts partenaires suivants ont contribué au rapport de l'INSEAD : Alcatel-Lucent, Booz & Company, la Confédération des industries indiennes (CII) et OMPI.

Le classement de cette année montre que l'innovation est devenue un phénomène mondial, le palmarès des 10 premiers pays comprenant six Etats européens (dont la Finlande, 5e, le Danemark, 6e, les Pays-Bas, 9e, et le Royaume Uni, 10e), deux économies asiatiques (y compris la RAS de Hong Kong, Chine, 4e) et deux pays nord-américains (les Etats-Unis d'Amérique, 7e, et le Canada, 8e).

Dans le communiqué, le directeur général de l'OMPI, M. Francis Gurry a soulginé que "l'innovation est un facteur clé de la croissance économique et de la création d'emplois de meilleure qualité". Elle est également essentielle à la compétitivité des pays, des industries et des entreprises". "L'innovation et les nombreux avantages qu'elle procure nécessitent un investissement en termes de temps, d'efforts et de ressources humaines et financières", ajoute-t-il, relevant que le rapport du GII rend bien compte des mesures prises par un grand nombre de pays pour créer un environnement favorable à l'innovation.

Les cinq pays nordiques, Suède (2e), Finlande (5e), Danemark (6e), Islande (11e) et Norvège (18e), ont enregistré d'excellents résultats aux niveaux tant mondial que régional. Au sein de l'Union européenne (UE), les Pays-Bas et le Royaume Uni s'illustrent parmi les 10 premiers, tandis que l'Allemagne (12e), l'Irlande (13e), le Luxembourg (17e) et l'Autriche (19e) entrent dans le groupe des 20 premiers.

Le GII comprend 16 Etats du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, dont deux, Israël (14e) et le Qatar (26e), se placent parmi les 30 premiers. Tous deux sont des pays à revenu élevé. En Afrique subsaharienne, Maurice (53e au classement mondial) décroche la meilleure place de la région, talonnée par l'Afrique du Sud (59e). Le Ghana vient ensuite au 70e rang et se classe premier parmi les pays définis comme étant à faible revenu, toutes régions confondues.

Le Chili occupe la première place (38e) pour la région Amérique latine et Caraïbes, suivi par le Costa Rica (45e) et le Brésil (47e).

Parmi les quatre pays d'Asie du Sud classés dans le GII, l'Inde occupe le 62e rang mondial. Viennent ensuite Sri Lanka (82e) , le Bangladesh (97e) et le Pakistan (105e). En Asie de l'Est et dans le Pacifique, outre les positions dominantes atteintes par Singapour (3e) et par Hong Kong (RAS de la Chine, 4e), cinq autres pays se classent parmi les 30 meilleurs : la Nouvelle-Zélande (15e) , la République de Corée (16e), le Japon (20e), l'Australie (21e) et la Chine (29e), cette dernière étant l'économie émergente la mieux classée, selon l'OMPI.

L'Indice mondial de l'innovation est calculé comme la moyenne des scores obtenus pour les principaux moyens mis en uvre (qui décrivent l'environnement favorable à l'innovation) et les principaux résultats (qui mesurent les réalisations concrètes en termes d'innovation). Cinq grands domaines constituent le sous- indice des moyens mis en uvre en matière d'innovation : " institutions", "capital humain et recherche", "infrastructure", " perfectionnement des marchés" et "perfectionnement des entreprises ".

Les 10 Etats les mieux classés selon l'indice d'efficacité en matière d'innovation sont la Côte d'Ivoire, le Nigéria, la Chine, le Pakistan, la République de Moldova, la Suède, le Brésil, l'Argentine, l'Inde et le Bangladesh. Trois pays du BRIC (le Brésil, l'Inde et la Chine) figurent dans cette liste, tandis que le quatrième, la Fédération de Russie, se place en 52e position. Par région, les indices les plus élevés ont été obtenus par la Côte d'Ivoire (1e), la Chine (3e), le Pakistan (4e), la République de Moldova (5e), le Brésil (7e), la Jordanie (16e) et les États Unis d'Amérique (26e). Par groupe de revenu, dans l'ordre décroissant, les premiers rangs sont occupés par la Suède (6e), le Brésil (7e), la Côte d'Ivoire (1e) et le Bangladesh (10e).

Les 10 économies les mieux placées dans le classement 2011 du GII sont les suivantes : Suisse, Suède, Singapour, Hong Kong (RAS), Finlande, Danemark, Etats Unis d'Amérique, Canada, Pays-Bas, Royaume-Uni.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants chinois assistent au gala de commémoration du 90e anniversaire du PCC
Ouverture de la première bourse des métaux précieux en Chine dans la province centrale du Hunan
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale