Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 23.08.2011 08h26
Le gouvernement central a investi 60 millions de yuans dans la protection du PCI du Tibet au cours des six dernières années

Le gouvernement central a investi plus de 60 millions de yuans (9,38 millions de dollars) dans la protection du patrimoine culturel immatériel (PCI) du Tibet au cours des six dernières années, a déclaré dimanche Yang Jinzhi, vice-ministre chinois de la Culture.

Le ministère de la Culture a alloué 32,58 millions de yuans pour la protection et l'héritage du PCI au Tibet, a indiqué Yang Jinzhi lors du 3ème forum sur la culture tibétaine.

Le gouvernement local du Tibet a également alloué près de 30 millions de yuans pour la protection du PCI du Tibet, a-t-il poursuivi.

Plus de 3 000 personnes ont été mobilisées pour mener des enquêtes sur le PCI du Tibet à la suite desquelles près de 500 éléments du PCI ont été enregistrés et plus de mille héritiers ont été listés.

Un total de 761 éléments du PCI, incluant la médecine traditionnelle et le papier tibétain, le Tangka, une peinture sur soie, et la musique de danse tibétaine Nangma ont été enregistrés comme des PCI au niveau national, tandis que 53 artistes tibétains ont été inscrits sur la liste des héritiers du PCI au niveau national.

La Chine a également mis en place un institut de recherche et créé un fonds spécial pour compiler et publier le livre du roi Gesar, le plus long poème épique transmis oralement et qui raconte les actes héroïques du seigneur légendaire Gesar, a indiqué Yang Jinzhi.

Le forum de deux jours, qui s'est ouvert samedi au Tibet, a attiré plus de 400 experts tibétains venus de 17 pays et régions. Le premier forum s'est tenu à Beijing en 2006 et le deuxième à Katmandou, au Népal en 2007.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : Biden visite un lycée reconstruit après le violent séisme de mai 2008 au Sichuan
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale