Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 25.08.2011 09h14
L'art Thangka s'expose au Qinghai

Symbolique, se transformant et à l'épreuve du temps. La peinture Thangka est l'une des expressions les plus avancées au sein de la religion tibétaine, mélangeant culture et art. Les artisants actuels produisent de magnifiques pièces selon des méthodes similaires à celles de leurs prédécesseurs, il y a plusieurs siècles. Aujourd'hui, certaines de ces oeuvres, en particulier celles du Qinghai, sont présentées à Xining, le chef-lieu de la province du Qinghai, dans le nord-ouest du pays.

Près de 400 peintures Thangka au côté d'autres travaux tirés de l'héritage culturel intangible sont présentés lors de cet événement, appelé la 4ème exposition internationale de l'héritage culturel des arts Thangka du Qinghai. Le Thangka ou peinture sur rouleau, est d'ordinaire réalisé sur un tissu de lin ou une pièce de coton, puis montée en rouleau de brocart, et représente de façon esthétique des symboles religieux.

C'est la marque de la dévotion des Tibétains au bouddhisme et cela sert souvent d'objet de culte à la maison. Inventé au cours des 7ème et 8ème siècles, c'est au 12ème siècle que l'art du thangka a véritablement gagné en popularité. Les Thangkas peuvent durer très longtemps et conserver la plupart de leur lustre. Par conséquent, ils sont considérés comme des encyclopédies vivantes de l'art et de la culture tibétains. Les visiteurs de l'exposition peuvent apprécier les meilleurs peintures thangka d'Inde, du Népal et du Myanmar où le bouddhisme a une large influence. Ils peuvent également observer le procédé lent et méticuleux de la peinture thangka. De plus en plus de Tibétains ont appris l'art de la peinture thangka. Pas seulement une peinture destinée à la pratique religieuse, mais le Thangka est devenu le fondement d'une industrie culturelle florissante au Qinghai.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle toutes les parties en Syrie à "la plus grande retenue"
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes