Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 01.09.2011 08h30
Le pot Tang: un objet du quoditien pour l´ethnie Hui

Depuis plus d'un millier d'années, l'ethnie chinoise Hui utilise une sorte de pot pour se laver les mains. Le pot, baptisé "TANG PING", signifie récipient à eau. Il témoigne des habitudes sanitaires des Hui.

Nombre de restaurants et de snacks sont implantés des deux côtés de l'une des rues les plus animées de Xi'an, une grande ville du nord-ouest de la Chine.

Le pot Tang est devenu le symbole des restaurants halal de l'ethnie Hui. Ces restaurants offrent à leurs clients la possibilité de se laver les mains avec le pot Tang avant le début du repas.

Le pot Tang est apparu pour la première fois en Chine il y a quelques 1 200 ans. Sa forme et son procédé de fabrication remonteraient à la Perse ancienne. Il fait depuis partie du quotidien des Hui.

An Heping

Expert en culture folklorique

"Le pot TANG est un moyen d'identifier la culture et la religion de l'ethnie Hui. On trouve souvent des pots de différentes formes dans la dot d'une jeune fille, dans les objets funéraires d'une personne âgée, ainsi que dans d'autres cérémonies religieuses."

Le pot peut être fait de différentes matières: argent, bronze, fer ou même or. Les conditions économiques de la famille en décident.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Libye : la Chine proclame son soutien aux Nations-Unies
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon