Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 09.09.2011 14h29
Le Projet d'Ecriture de Shanghai 2011 accueille une écrivain française post-80

Le 5 septembre, le cocktail à l'Association des Ecrivains de Shanghai a marqué le déploiement du projet d'écriture de Shanghai, en accueillant 7 écrivains étrangers.

« Regarder Shanghai d'en haut », documentaire diffusé lors du cocktail a offert à ces invités une nouvelle perspective d'observation de la ville.

Alma Brami, jeune écrivain française de 25 ans, la plus jeune est la seule écrivain dont l'oeuvre a été traduite en chinois parmi ces écrivains étrangers. Alma Brami s'est faite un nom grâce à «Sans elle » à l'âge de 23 ans, et l'âge de ses fans est assez variable, alors que les écrivains chinois post-80 sont plus lus par la même génération. pour Alma, les étiquettes comme « post-80 », « post-90 » signifient une attention spéciale que prête la société.

C'est à partir de 2008 que l'Association des Ecrivains de Shanghai a commencé le Projet d'Ecriture dans le but de faire connaître la ville de Shanghai et la littérature shangaienne.

Selon les organisateurs, pendant leur séjour à Shanghai, les 7 écrivains vont participer à deux sessions de séminaires sur le thème de « Avenir de l'Orient et de l'Occident », et entamer une communication avec des écrvains de Shanghai, et avec les étudiants, les professeurs de l'Université de Fudan, etc.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois participera au Forum de Davos d'été 2011 à Dalian
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience