Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 19.09.2011 16h54
Le 6e forum international des médias en langue chinoise tenu à Chongqing

Le 6e Forum international des médias en langue chinoise s'est ouvert le 17 septembre à Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, avec la participation de plus de 600 représentants des médias en langue chinoise dans des pays du monde et des médias chinois.

Depuis plus de 200 ans, les médias en langue chinoise se sont développés aux cinq continents du monde. Alors que les médias influents en occident ont subi un choc de la crise financière, les médias en langue chinoise ont montré leur grande vitalité.

En 2010, en Malaisie, le volume de vente de journaux en anglais et d'autres principaux journaux a diminué, mais celui des journaux en langue chinoise a augmenté. En Malaisie, vivent plus de 6 millions de personnes d'origine chinoise. Et le nombre de personnes qui lisent des journaux en langue chinoise est maintenu entre 2,3 et 2,6 millions.

Le premier janvier de cette année, un journal en langue chinoise a été lancé à Stockholm, en Suède. C'est le premier journal du genre publié dans ce pays d'Europe du Nord. Un hebdomadaire en langue chinoise est publié depuis le mois de mars 2010 à Trinité et Tobago. Il s'agit également de la première publication en langue chinoise dans ce pays d'Amérique centrale.

Aux Etats-Unis, des programmes télévisés en langue chinoise sont diffusés 24 heures sur 24. Au Canada, des informations sont diffusées sous forme de courrier électronique. En France, la version du quotidien français en langue chinoise « Nouvelles d'Europe » sur iphone a attiré une attention générale du public.

Du fait de l'augmentation de la puissance de la Chine, la communauté internationale a formé beaucoup d' espérances sur la Chine et montré aussi des doutes de toutes sortes. Les médias en langue chinoise à l'étranger ont pour tâche de faire connaître la Chine, une Chine réelle et de mettre fin au monopole de droit à la parole détenu par les médias occidentaux.

Après le grand tremblement de terre du 11 mars, deux journaux japonais en langue chinoise ont rapporté des faits très touchants qui montraient une profonde sympathie des Chinois résidant au Japon pour la population japonaise frappée par cette catastrophe naturelle exceptionnelle.

« Les médias en langue chinoise encouragent les Chinois d'outre-mer dans la participation et la délibération dans les affaires publiques des pays où ils résident. Cela aidera à augmenter le droit à la parole de ces Chinois dans la société des pays où ils résident », a dit Zhang Xiaobei, directrice du quotidien français en langue chinoise « Nouvelles d'Europe ».

Certes, il existe encore beaucoup de problèmes dans le développement des médias en langue chinoise. Ces médias dépendent trop des lecteurs d'origine chinoise et leur influence sur la société locale est encore limitée.

Heureusement, les directeurs et les rédacteurs en chef de nombreux médias en langue chinoise à l'étranger sont des jeunes de 30 ans environ. Avec leur esprit rapide et leurs connaissances étendues, ils pourront bien régler ces problèmes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président laotien en visite en Chine
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses