Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 08.10.2011 08h53
Chanel et McQueen enchantent Paris

C'est la semaine de la mode à Paris. Chanel et Alexander McQueen ont présenté leur collection printemps-été 2012. Les 2 maisons donnent dans la fantaisie cette année. McQueen reste sur la voie de l'audace. Chanel opte pour des tons doux et sophistiqués. Tout de suite les images.

Alexander McQueen choisit la fantaisie, avec ces fausses plumes et ces cascades de jabots. La directrice de la créativité Sarah Burton a présenté un arrêt de spectacle dans la plus pure tradition de la marque théâtrale, mélangeant des jupes "flirty" qui rebondissent aux genoux avec des détails aux aspects militaires plus rudes, comme des épaulettes, des cols montés et des corsages ressemblant à des armures.

En utilisant des couleurs comme l'ivoire, l'or, le saumon et le violet, Burton parvient à réconcilier le léger avec la structure dans ses robes.

La force et la féminité allaient main dans la main dans des vestes moulantes rose-argent et or, ornées d'épaulettes à paillettes et de hauts cols élizabétains mariés à des jupes étroites s'arrêtant sous les genoux. Des jabots violets débordaient des vestes et des robes, leur fluidité contenue par les coupes coupantes des ornements. Mais ce ne serait pas un défilé d'Alexander McQueen sans des tons plus menaçants et noirs. Burton a mélangé des bandes de vinyle noires avec des rubans crème dans une robe qui colle au corps du mannequin, emprisonnant presque celle-ci.

Le style du défilé a renforcé davantage l'idée d'emprisonnement et de suffocation avec ces tricots complexes et beaux, masques de mort obombrés par les visages des mannequins.

De l'autre côté de la ville, le designer de Channel Karl Lagerfeld a essayé d'amener de l'optimisme dans les garde-robes des femmes en montrant une collection de prêt-à-porter inspirée par un endroit de calme et de sérénité: le fond de la mer. Les mannequins ont défilé dans des couleurs douces de corail et de vert océanique, alors que l'argent sur les souliers, plats pour la plupart, reflétait les effets du soleil sur l'eau ou sur les écailles d'un poisson.

Les matériaux murmuraient le chic sans effort qui est synonyme de la maison Chanel. Lagerfeld a habillé ses mannequins pour qu'elles ressemblent à des créatures marines. Une des femmes portait un dessus qui la faisait ressembler à une crevette.

Karl Lagerfeld, designer de Chanel

"C'était quelques jours avant la catastrophe au Japon. On lisait les journaux. Tout allait mal dans le monde. Soudainement, on avait un moment pour regarder quelque chose de très optimiste. Le plus important était d'aller dans un endroit qui n'était pas pollué, qui n'était pas utilisé. C'était les fonds marins, qui sont partout pareils."



[1] [2] [3] [4]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine commence la livraison d'une aide alimentaire importante au Kenya
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation