Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 18.10.2011 15h56
Le procès du médecin de Jackson ajourné jusqu'à mercredi
Le Dr. Conrad Murray lors de son procès pour homicide involontaire contre Michael Jackson à Los Angeles le 12 octobre 2011

Le procès pour homicide involontaire du médecin personnel de Michael Jackson, prévu lundi, a été reporté pour deux jours, a déclaré une porte-parole du tribunal.

Ce report est dû à "l'indisponibilité d'un témoin de l' accusation", a déclaré à Xinhua Mary Hearn, de la haute cour de Los Angeles.

L'un des principaux témoins de l'accusation, Steven Shafer, devait poursuivre son témoignage mais n'est pas en mesure de le faire en raison d'un décès dans sa famille, a déclaré Mme Hearn.

M. Shafer, expert en anesthésie dont le témoignage a débuté mercredi, devait donner une explication détaillée indiquant comment fonctionne le propofol, un anesthésiant chirurgique puissant, y compris sur la manière dont il est métabolisé.

M. Jackson est décédé le 25 juin 2009 au domicile qu'il louait à Holmby Hills, alors qu'il préparait un retour sur scène pour une série de 50 concerts à Londres dont toutes les places étaient déjà vendues. Le bureau du médecin légiste du comté de Los Angeles a estimé que la star était décédée d'une "intoxication sévère au propofol".

Le témoignage de M. Shafer devrait prendre au moins une journée et être suivi par une présentation de la défense.

Les procureurs cherchent à démontrer que Conrad Murray, médecin de 58 ans, n'a pas surveillé correctement M. Jackson après lui avoir injecté une dose mortelle de propofol. Ils affirment que ce cardiologue "a agi de manière répétée avec une négligence coupable, a refusé de manière répétée des soins appropriés à son patient Michael Jackson, et (que) c'est l'incompétence réitérée et les actes inadéquats du docteur Murray qui ont conduit à la mort de M. Jackson le 25 juin 2009".

Les avocats de la défense ont fait valoir que M. Murray s' efforçait de sevrer M. Jackson de ce médicament. Le chanteur faisait appel aux soins de M. Jackson depuis deux mois au moment de son décès.

M. Murray, libéré sous une caution de 75.000 dollars, encourt jusqu'à quatre ans de prison et une perte de sa licence de médecin s'il est reconnu coupable.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 17 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
La dure réalité de « taobao boutiques blessées » : nécessité de la souffrance de la transition brutale
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis