Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 23.10.2011 10h03
L'industrie cinématographique chinoise critiquée pour son manque de profondeur culturelle

L'industrie cinématographique chinoise, la 3e plus importante du monde en termes de production, a été critiquée pour sa commercialisation excessive et son manque de profondeur culturelle, sur fond d'attente de voir ce secteur en rapide croissance contribuer au renforcement du "soft power" du pays.

Les experts et les initiés ont espéré, lors d'un festival du film, que l'industrie cinématographique du pays pourrait se développer de façon saine et impressionner le public avec le charme de la culture chinoise.

Avec une production annuelle de plus de 500 films, la Chine possède la 3e plus grande industrie cinématographique, après l'Inde et les Etats-Unis, mais des critiques de cinéma, tels que le professeur Huang Shixian de l'Académie cinématographique de Beijing, se plaignent que l'industrie cinématographique soit devenue exclusivement une source d'argent, oubliant presque son rôle de vecteur culturel.

"Les films chinois doivent pénétrer le marché étranger, ce qui permettrait au public étranger de mieux comprendre l'essence de la culture chinoise", a-t-il indiqué.

Les experts ont également convenu qu'un manque d'originalité avait gêné le développement durable de l'industrie cinématographique du pays.

La Chine a produit plus de 520 films en 2010, contre 100 films annuellement produits avant 2003. Les films projetés en Chine l'année dernière ont rapporté 10 milliards de yuans (1,57 milliards de dollars) au box-office.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme