Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 04.12.2011 09h49
Le Tibet organise sa première formation pour les héritiers du patrimoine culturel immatériel

La région autonome du Tibet a lancé vendredi sa première formation visant les héritiers du patrimoine culturel immatériel, dans le cadre des efforts de la région pour protéger ses coutumes uniques au monde.

Trente-sept successeurs venus de 22 projets de patrimoine culturel immatériel de niveau national participent à ce programme de cinq jours, selon le Département de la culture du Tibet.

"Ouvrir ce type de formation est absolument capital. Les cours offrent à différents héritiers de projets de patrimoine culturel immatériel une plate-forme pour communiquer et apprendre les uns des autres", estime Nyima Tsering, l'un des participants et directeur du Département de la culture du Tibet.

Afin de protéger le patrimoine culturel immatériel et de permettre aux générations futures d'en hériter, le Tibet a formé un groupe chargé des efforts de protection du patrimoine culturel, et la région a investi plus de 60 millions de yuans (9,4 millions de dollars) dans ce domaine au cours des six dernières années.

Les héritiers de ce savoir sont confrontés à plusieurs problèmes, notamment le vieillissement et le fait que le nombre de successeurs potentiels est en chute libre. Les autorités culturelles du Tibet espèrent mettre à profit ce programme afin de former davantage de jeunes capables de reprendre le flambeau.

"A l'issue de la formation, nous espérons que les héritiers pourront apprendre leurs techniques à plus de monde et pourront se consacrer ainsi davantage à la protection du patrimoine culturel immatériel", a indiqué Nyima Tsering.

Le Tibet possède 76 patrimoines culturels immatériels de niveau national et 53 successeurs modèles.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois s'engage à redoubler d'efforts pour venir en aide aux porteurs du sida
Nouvelles principales du 2 décembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie