Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 10.01.2012 16h24
Les médias chinois vont être encouragés à s'étendre à l'étranger

Le gouvernement chinois envisage d'accroître son soutien aux entreprises d'édition et de médias cherchant à s'étendre à l'étranger, en particulier dans des zones comme l'Afrique, l'Amérique Latine et les pays voisins de la Chine, a annoncé lundi au China Daily un haut responsable de la presse et de l'édition.

Chen Yingming, Directeur adjoint du Département de la Coopération et des Echanges Internationaux, qui dépend de l'Administration Générale de la Presse et de l'Edition (AGPE), a dit que les investissements à l'étranger et les exportations de droits d'auteur ont tous augmenté durant la période du 11e Plan Quinquennal (2006-2011)

« Les fonds utilisés pour stimuler ce secteur à l'étranger continueront à augmenter dans l'année qui vient », a t-il dit.

Nombre des projets actuels se situent dans des pays en développement, a dit M. Chen, mais le Gouvernement orientera davantage d'activités vers les régions moins développées dans l'avenir.

L'un des objectifs-clés du plan est de faire baisser le taux d'import-export des droits d'auteur de la Chine de près de 3-1 à 2-1 d'ici la fin de 2015. Le Gouvernement a également pour ambition de faire augmenter les revenus d'exportation dans le domaine des médias à 42 millions de Dollars US, d'après une directive publiée lundi par l'AGPE.

Cette directive a pour but d'améliorer la puissance concurrentielle et l'influence de l'industrie chinoise des médias et de l'édition au niveau mondial.

Pour cela, la directive propose un soutien en matière de ressources et de politiques pour les entreprises de l'édition et des médias qui lancent des publications en langues étrangères.

Des politiques préférentielles seront aussi accordées aux entreprises privées et aux co-entreprises avec des maisons d'édition qui vendent leurs produits exclusivement sur les marchés étrangers.

Les organismes culturels, médias, intermédiaires et individuels étrangers qui auront contribué à l'exploration du marché mondial par la Chine recevront aussi des encouragements.

Wu Shulin, Ministre adjoint de l'AGPE, a pour sa part dit que la Chine avait un besoin urgent d'être intégrée plus encore dans le marché culturel international.

La Chine est à présent devenue la deuxième plus grande économie du monde, et ses tirages de journaux, de revues et de livres arrivent en tête dans le monde, a dit M. Wu.

« Cependant, le fait est que la plupart des publications visent le marché intérieur », a ajouté M. Wu. « Sans ce plan ‘de sortie', l'industrie chinoise des médias et de l'édition restera ce qu'elle est actuellement : de gros chiffres mais une influence faible ».

Pour Jo Lusby, Directeur général de Penguin Chine, qui pense que les publications chinoises ont leur place sur les marchés étrangers, ce plan est le bienvenu.

« Comme la Chine a juste commencé à s'engager totalement dans le monde, les lecteurs occidentaux ont envie de connaître la Chine et la culture chinoise du point de vue local », a dit Mme Lusby.

La publication par cette maison d'édition de nouvelles chinoises contemporaines en même temps que des traductions nouvelles des oeuvres de Lu Xun ont été bien accueillies sur les marchés étrangers. Le meilleur argument de vente des nouvelles chinoises est la vue de l'intérieur qu'elles offrent sur le développement de la Chine, a t-elle dit.

« Il n'y a pas de remède-miracle », a dit Mme Lusby. « Il n'y a pas de politique, d'organisme ou de décision uniques en mesure de changer entièrement quelque chose. Il faut du temps, c'est tout. Il faut beaucoup de choses différentes mises ensemble pour créer quelque chose ».

Mme Lusby se félicite du soutien du Gouvernement pour l'expansion à l'étranger de l'industrie chinoise de l'édition, mais elle a ajouté que relier les gens entre eux et construire des plateformes pour lancer des écrivains est tout aussi important que les dialogues gouvernemantaux de haut niveau.

Pour le Directeur adjoint Chen, la prochaine étape est de préciser davantage encore les politiques et augmenter le montant du soutien financier.

« Faire la promotion de la culture chinoise à l'étranger nécessite une coopération trans-départements et des efforts des divers aspects de la société », a t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes