Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 16.01.2012 09h50
CCTV-Africa officiellement diffusée au Kenya

CCTV, la télévision centrale de Chine, a officiellement lancé CCTV-Africa en Afrique, un centre de production basé au Kenya qui fait la part belle à l'actualité africaine, sans oublier les autres sujets chauds qui font débat mondialement.

Désormais, chaque jour il y aura une heure d'émissions localement produites et diffusées via le canal de CCTV-News qui met l'accent notamment sur ce qui se passe en Afrique, des débats politiques aux merveilles culturelles, en passant par la conjoncture économique et la situation sociale. En plus de l'actualité qui couvre de nombreux domaines, on trouve aussi des interviews et des documentaires très attendus par les téléspectateurs locaux et internationaux.

En même temps, la CCTV ajoute une application qui s'appelle "I Love Africa" au site officiel de cntv.com. Après plus de six mois d'essais, l'application permet aux Africains d'en savoir encore plus sur la Chine mais aussi le monde. Dès maintenant, les utilisateurs locaux peuvent accéder facilement à des films documentaires, des émissions éducatives et des feuilletons après quelques clics sur leur smartphone ou tablette.

À l'occasion de cette ouverture, une cérémonie a été organisée à Nairobi mercredi dernier. Des chefs d'État kenyans ainsi que des responsables de la CCTV y étaient présents. Certains d'entre eux ont rejoint la performance des locaux qui représente l'amitié permanente entre la Chine et les pays africains.

Avant la cérémonie, le Vice-président de la CCTV, Sun Yusheng, a rencontré le Vice-président kenyan pour échanger leurs meilleurs voeux pour ce nouveau projet. Ils se sont accordés sur le fait que l'ouverture de CCTV-Africa est une étape importante de la couverture du réseau de diffusion de la CCTV sur le continent africain. À présent, une centaine d'employés de différents contextes culturels travaillent au centre. Ils sont jeunes, dynamiques et professionnels. Beaucoup d'entre eux sont kenyans.

Kalonzo Stephen Musyoka

Vice-président kenyan

"C'est absolument nécessaire. Nous avons actuellement plusieurs chaînes principales telles que la BBC, CNN, al-Jazeera. Mais avec la CCTV, je suis sûr que nous pourrons améliorer la qualité de la présentation de l'Afrique au monde entier."

Pour assurer une programmation de haute qualité, CCTV-Africa adopte de nombreuses technologies de pointe et utilise des équipements dernier cri. Deux studios haute définition ont été installés. La CCTV va prochainement élargir son réseau de collecte d'informations pour augmenter sa compétitivité. CCTV-Africa sert de plate-forme pour permettre à la Chine et à l'Afrique de mieux se comprendre et communiquer.

[1] [2] [3]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 13 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?