Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 24.01.2012 11h03
Espagne: la communauté chinoise célèbre l'année du Dragon à Madrid

Un concert du Nouvel an chinois a eu lieu samedi dans la salle de concert de l'Auditorio Nacional de Madrid, en Espagne, pour accueillir la nouvelle année du Dragon.

Organisé par l'ambassade de Chine à Madrid avec le concours du géant chinois des télécommunications ZTE et son homologue espagnol Telefonica, le concert a été suivi par l'ambassadeur de Chine en Espagne Zhu Bangzao et des représentants de la communauté chinoise à Madrid.

Le concert était donné par la troupe Viva Girl, composée de 12 musiciens venus de plusieurs prestigieuses académies de musique. Ils ont joué une sélection de chansons populaires chinoises sur des instruments traditionnels.

Un de leurs morceaux était une création innovatrice qui reflètait l'harmonie entre l'homme et la nature. Les jeunes talents effectuent une tournée qui les a déjà emmenés en Allemagne, et ils se rendront ensuite à Andorre avant de rentrer en Chine.

Cet événement était l'une de nombreuses activités qui ont eu lieu à Madrid ces derniers jours pour célébrer le Nouvel an chinois et la Fête du printemps.

Samedi également, un défilé traditionnel était organisé à la Puerta de Sol, un site emblématique à Madrid. Une Foire chinoise s'est également tenue sur la Plaza Espana.

Le dragon est considéré par les Chinois comme le gardien mythologique de la fortune et de la sagesse, un animal qui apporte chance et bonheur. Fin

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 21 janvier
Sélection du Renminribao du 21 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?