Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 02.02.2012 08h45
La Chine invite les journalistes à couvrir les sessions annuelles de l'APN et de la CCPPC

Les journalistes chinois et étrangers sont invités à couvrir les deux événements annuels majeurs du calendrier politique de la Chine qui se tiendront le mois prochain.

La 5e session du 11e Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), l'organe consultatif national, s'ouvrira le 3 mars, et la 5e session de la 11e Assemblée populaire nationale (APN), l'organe législatif du pays, s'ouvrira quant à elle le 5 mars.

Les directions générales du Comité permanent de l'APN et du Comité national de la CCPPC ont annoncé mercredi qu'un centre des médias serait ouvert le 26 février pour faciliter la couverture de ces deux sessions.

Les journalistes de la partie continentale de la Chine et les correspondants étrangers en Chine doivent soumettre leurs demandes au centre des médias avant le 28 février pour obtenir leurs autorisations, tandis que les journalistes étrangers venant en Chine uniquement pour couvrir les deux sessions doivent postuler auprès des ambassades chinoises ou des agences de visa autorisées par le ministère chinois des Affaires étrangères.

Les bureaux de Hong Kong et Macao de China Travel Services sont quant à eux habilités à traiter les demandes d'autorisation des journalistes de Taiwan.

Deux sites Internet ont été ouverts mercredi : www.npc.gov.cn/pc/11_5 pour la session de l'APN et www.cppcc.people.com.cn pour la session de la CCPPC, et publieront en ligne des informations relatives à la couverture de ces événements.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 1er février
Nouvelles principales du 1er février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?