Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 07.02.2012 16h17
Le dragon chinois contre le dragon occidental
Un touriste étranger prenant une photo d'une gravure de dragon chinois dans Qianmen, une rue célèbre d'affaires de Pékin, pendant le Festival du Printemps de 2012.

Selon le calendrier lunaire, l'année 2012 est également l'année du dragon. A travers le monde, la créature puissante et mythique apparaît dans beaucoup de légendes et contes de fées. Cependant, les différentes cultures ont produit différents types de dragons avec des caractéristiques bien disctinctes. Le dragon chinois est une bête bien différente de ses hologues occidentaux.

Dans toutes les cultures, le dragon combine différentes parties d'animaux, comme le corps d'un serpent avec de grandes et puissantes griffes. Parfois, il est représenté d'un grand corps recouvert d'écailles, une tête avec des cornes ou des volants, des dents pointues et une longue queue. La plupart des dragons occidentaux ont des ailes et soufflent le feu.

"Drache" ; signifie "dragon" en allemand. Il est dérivé de "draco" en latin et de "drakon" en grec, les deux veulent dire "serpent". Dans les cultures occidentales, le dragon est considéré comme un être malfaisant, un destructeur et la cause cause de désastres, ce qui fait de lui l'ennemi de tous. Les dragons sont toujours tués par les héros courageux dans les contes occidentaux.

En Europe du Nord et dans la culture germanique, Siegfried le tueur de dragon est un tel héros. Dans la "chanson du Nibelungs", une poésie épique d'ans l'Allemagne d'autrefois, il a tué un dragon et s'est baigné dans son sang, qui l'a rendu invulnérable.

Cependant, le dragon chinois est une créature propice. Dans l'antiquité, le dragon était le symbole de la puissance impériale. Et même aujourd'hui, est est encore une créature magique aimée du peuple, représentant la richesse, la sagesse, le succès, la puissance et la bonne fortune. Les Chinois réclament fièrement être les descendants du dragon. Le dragon apparaît également souvent dans les publications des médias occidentaux comme symbole de la Chine.

En fait, les dragons sont devenus des personnages positifs dans de nombreux drames musicaux occidentaux et d'ouvrages littéraires pour les enfants, comme Tabaluga, un personnage de dessin animé créé par le rocker allemand Peter Maffay, et Grisu, un jeune dragon dans une histoire italienne.

De nos jours, la plupart des Européens comprennent que le dragon est une créature chanceuse en Chine, et qu'il est l'un des 12 signes du zodiaque chinois. Le dragon chinois est aimable, amical et même plein d'humour, au lieu d'un messager du mal et du malheur.




Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 7 février
Sélection du Renminribao du 7 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?