Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 10.02.2012 08h30
Sondage : les traditions du Nouvel An lunaire doivent être préservées

Plus de 85% des personnes interrogées dans un sondage portant sur le Nouvel An lunaire chinois pensent que les traditions de cette fête perdureront.

Ce sondage, mené sur Internet auprès de 7 012 personnes par le Centre d'études sociales du China Youth Daily, montre que 88% des sondés considèrent les réunions familiales comme la tradition la plus importante du Nouvel An chinois.

Xu Jianguo, un enseignant d'école primaire dans le district de Lingchuan, à Guilin, explique que certaines traditions du Nouvel An lunaire se perdent dans sa ville natale.

"L'ambiance n'était pas aussi chaleureuse qu'auparavant, car les comptes à rebours en groupe et d'autres activités ont disparu", déplore M. Xu. "Les Chinois rendent visite à leurs aînés et à leurs amis durant les vacances, ce qui permet de raffermir nos liens."

D'après le sondage, 78,8% des personnes interrogées profitent des fêtes pour rendre visite à leur famille, étant donné que de nombreux gens vivent loin de leur ville natale. 54,1% estiment que les bonnes traditions, telles que le respect des aînés, étaient toujours présentes durant ces vacances.

Wan Jianzhong, professeur à l'Université normale de Beijing, indique que les traditions positives du Nouvel An lunaire, notamment les visites aux personnes âgées, les réunions familiales et les feux d'artifice, sont généralement préservées. Il précise néanmoins que d'autres disparaissent.

"Durant la Fête du Printemps, les personnes qui travaillent en dehors de leur ville natale se dépêchent de rentrer chez elles pour retrouver leur famille. Ceci entraîne une grande migration nationale, car la tradition de se retrouver en famille pour le réveillon est profondément enracinée dans le coeur des Chinois", indique M. Wan.

Il suggère au gouvernement, aux professeurs et aux élites sociales de tenter d'établir de meilleures conditions pour les citoyens chinois, notamment en leur proposant des moyens plus confortables de retourner chez eux.

M. Wan ajoute que davantage d'activités traditionnelles devraient être organisées dans les communautés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 février
Sélection du Renminribao du 9 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?