Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 06.04.2012 08h40
Les parodies d'un célèbre poète s'avèrent être un coup de pub

Les parodies d'un poète célèbre qui ont fait ces dernières semaines le tour du web en Chine s'avèrent être un ingénieux stratagème Internet de marketing destiné à promouvoir un musée, rapporte le Jinling Evening News.

Les caricatures de portraits de Du Fu (712 av. J.-C-770 av. J.-C), un des plus grands poètes chinois encore de nos jours très connu de tous, ont été diffusées largement sur Sina Weibo, le plus important site de micro-blogs de Chine, depuis le début du mois de mars.

« La plupart des images de Du Fu ont été conçues et publiées par notre équipe », a déclaré Xue Yongyu, un expert en marketing et publicité Internet. « Elles font partie du projet que nous élaborons pour un musée afin d'attirer l'attention sur ce lieu. »

Mais il a refusé de divulguer le nom du musée.

Contactée par le journal local Tian Fu Morning Paper, le jeudi 29 mars, La Chaumière de Du Fu, incontestablement le plus célèbre musée Du Fu de la province du Sichuan, a nié toute implication.

Cette année commémorera le 1 300ème anniversaire de la naissance du poète.

La controverse entourant les parodies de Du Fu va bien plus loin que ce que l'équipe derrière elles aurait imaginé. Cette dernière a en effet concocté un certain nombre d'images branchées, et parfois vulgaires, du célèbre poète - également connu pour son anxiété- et représenté en motocycliste, en athlète et même en super-héros de bande dessinée, provoquant un engouement sur Internet et l'indignation des cercles académiques.

« Modifier les portraits de Du Fu, c'est faire preuve d'ignorance et de mauvais goût. De le voir devenir populaire de cette façon est un manque de respect pour la culture traditionnelle qui devrait être totalement interdit », a déclaré Ma Xinchao, président de l'Association de Poésie de la province du Henan.

Xue a pour sa part déclaré que Ma et ceux qui partageaient cette opinion avaient une réaction disproportionnée.

« Pourquoi tant de sérieux ? » a-t-il ajouté. « C'est juste un divertissement. Il n'y a rien de mal à faire revenir Du Fu dans la mémoire des gens. »

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme