Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 26.04.2012 13h10
Chine : ouverture du 3e Forum mondial du Bouddhisme à Hong Kong

Le 3e Forum mondial du Bouddhisme s'est ouvert jeudi à Hong Kong, avec la participation de plus de 1 000 moines bouddhistes et spécialistes de plus de 50 pays et régions venus discuter du rôle du bouddhisme dans l'édification d'une société harmonieuse et d'un monde pacifique.

Au début de la cérémonie d'ouverture, présidée par le président de l'Association des Bouddhistes de Hong Kong Kok Kwong, le président de l'Association des Bouddhistes de Chine Chuan Yin et le 11e panchen lama Bainqen Erdini Qoigyijabu, tous les participants se sont inclinés trois fois devant la statue du Bouddha Sakyamuni et ont psalmodié le Sutra du Coeur, l'une des plus célèbres Écritures bouddhistes.

Le haut conseiller politique chinois Jia Qinglin a salué l'ouverture du forum dans une lettre qui a été lue aux participants par Zhu Weiqun, chef adjoint du Département du travail du Front uni du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

Jia Qinglin, président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC, organe consultatif politique suprême), a exhorté, dans sa lettre, les représentants du forum à contribuer à de meilleures relations humaines, à une plus grande harmonie sociale et à un monde plus pacifique.

"J'espère que les maîtres présents profiteront de cette occasion pour échanger des expériences en matière de pratiques religieuses, trouver davantage de ressources culturelles, exposer le sens profond des enseignements du bouddhisme et étudier les solutions aux problèmes communs auxquels l'Humanité est confrontée, afin de contribuer positivement à de meilleures relations humaines, à une plus grande harmonie sociale et à un monde plus pacifique", a déclaré M. Jia dans sa lettre de félicitations adressée à la cérémonie d'ouverture du forum de deux jours à Hong Kong.

Le Forum mondial du Bouddhisme est devenu une importante plate-forme pour promouvoir le bouddhisme et faire avancer la paix dans le monde. Le thème du forum "Aspirations et actions communes pour un monde harmonieux" va certainement galvaniser les bouddhistes dans tous les pays et les inciter à travailler main dans la main pour la paix durable et la prospérité commune dans le monde, a-t-il assuré dans sa lettre.

Établi conjointement par quatre régions chinoises, le Forum mondial du Bouddhisme vise à créer une plate-forme équitable et ouverte pour les dialogues de haut niveau dans le monde du bouddhisme. Le premier forum s'est tenu dans la province orientale du Zhejiang en 2006, tandis que le second s'est ouvert dans la province orientale du Jiangsu et s'est clôturé à Taiwan en 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande