Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 03.05.2012 12h59
Le secirétaire général de l'OIF appelle à la vigilance à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse

A l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai 2012, Abdou Diouf, secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) "constate que la situation de la liberté de la presse s'est améliorée dans certains pays de l'espace francophone'', selon un communiqué publié ce mardi par l'institution dont xinhua a obtenu copie.

Le secrétaire général de l'OIF affirme que "si les garanties juridiques et l'effectivité de la liberté de presse ont connu des avancées positives dans plusieurs de nos pays membres et si les situations régressives constatées ici et là tendent à diminuer, elles demeurent cependant un sujet majeur de préoccupation pour son organisation".

Puis, Abdou Diouf a ajouté qu'"aujourd'hui, la reconstruction des paysages médiatiques dans les pays en transition constitue une priorité pour le renforcement de la liberté d'expression et la consolidation de la démocratie".

Le secrétaire général de la Francophonie rappelle à travers cette déclaration que les dispositions de la Déclaration de Bamako de novembre 2000 dans laquelle les Etats-membres se sont engagés à "veiller au respect effectif de la liberté de la presse et à assurer l'accès équitable des différentes forces politiques aux médias publics et privés, écrits et audiovisuels, selon un mode de régulation conforme aux principes démocratiques".

L'OIF a réaffirmé que "la liberté de la presse n'est pas seulement une liberté individuelle, mais aussi une composante essentielle de la vie démocratique, déploie une série d'actions pour que cette liberté soit garantie dans ses Etats-membres''.

C'est dans ce contexte que l'OIF organise "une table-ronde dans le cadre de la Conférence internationale qui se tient, sous l'égide de l'Unesco, le 3 mai 2012, à Tunis, sur le thème "Nouvelles voies : la liberté des médias au service de la transformation des sociétés", lit-on dans ce communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme