Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 14.05.2012 09h29
Daniel Buren ouvre son exposition

Les amateurs d'art devraient s'attendre à l'inattendu avec l'éblouissante exposition "Monumenta", car l'artiste contemporain Daniel Buren amène littéralement le plafond noble et lumineux du Grand Palais sur terre.

"Monumenta", le projet d'installation annuel très populaire qui fête son cinquième anniversaire, montre le courage d'un artiste de réputation internationale, qui prend possession de la nef de l'un des plus grands bâtiments dans la capitale française.

Daniel Buren

Artiste

"Cette oeuvre est spécialement conçue pour capturer de la lumière et la rendre visible. L'utilisation de couleurs met en visibilité absolue la lumière qui pénètre ce plafond."

Avec un espace de 13 500 mètres carrés sur 45 mètres de haut, c'est un exploit pour tout artiste, mais surtout pour Buren qui est un artiste minimaliste dont la marque de fabrique est les rayures verticales de 8,7 centimètres de large.

Daniel Buren

Artiste

"Cette situation qui est très basse donne une ampleur humaine au milieu de cet espace gigantesque où effectivement l'importance humaine est complètement hors de considération. Quand nous nous approchons, nous sommes totalement submergés par l'architecture."

L'année dernière, un gargantua en forme de Leviathan réalisé par l'artiste anglais Anish Kapoor avait été un acte difficile à suivre, détruisant le plafond de la nef, et attirant plus de 270 mille personnes en six semaines et demie. Mais comme toujours, Buren, qui a gagné le Prix impérial Praemium 2007 considéré comme le "Prix Nobel pour Art", est sorti des sentiers battus.




Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale