Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 06.06.2012 08h19
Patrimoine mondial : 36 candidatures vont être examinées par l'Unesco

Le Comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) va examiner prochainement l'inscription de 36 sites sur sa Liste du patrimoine mondial, a fait savoir mardi l'Organisation.

"Le Comité du patrimoine mondial va examiner l'inscription de 36 sites sur la Liste du patrimoine mondial au cours de sa prochaine session qui doit se tenir du 24 juin au 6 juillet à Saint-Pétersbourg (Fédération de Russie)", a indiqué l'Unesco lundi soir.

Parmi les candidatures qui seront étudiées figurent cinq sites naturels, vingt-huit sites culturels et trois sites mixtes (intérêt naturel et culturel).

Les cinq sites naturels proposés à l'inscription sont le site fossilifère de Chengjiang (Chine), le site trinational de la Sangha (Cameroun, Congo, République centrafricaine), le parc naturel des colonnes de la Lena (Fédération de Russie), les Ghâts occidentaux (Inde) et les lacs d'Ounianga (Tchad), d'après un document de l'Unesco.

Quant aux 28 sites culturels, il s'agit de l'opéra margravial de Bayreuth (Allemagne), le château de Schwetzingen (Allemagne), un site d'activités perlières (Bahreïn), les sites miniers majeurs de Wallonie (Belgique), des paysages entre montagne et mer à Rio de Janeiro (Brésil), le paysage de Gan Pré (Canada), le site de Xanadu (Chine), la ville historique de Grand-Bassam (Côte d' Ivoire), l'ensemble religieux sur les vestiges du forum romain de Zadar (Croatie), le site d'archéo-astronomie de Kokino (Ex-République Yougoslave de Macédoine), les Kremlins russes (Fédérations de Russie), le bassin minier du Nord-Pas de Calais (France), les forts de colline du Rajasthan (Inde), le paysage culturel de la province de Bali sur le système des subak (Indonésie), le site de Masjed-e Jame' d'Ispahan (Iran), le site de Gonbad-e Qabus (Iran), les paysages vignobles de Langhe-Roero et Monferrato (Italie), le patrimoine archéologique de la vallée de Lenggong (Malaisie), la ville de Rabat (Maroc), la ville de garnison frontalière d' Elvas et ses fortifications (Portugal), le site archéologique d' Al Zubarah (Qatar), les paysages culturels Bassari, Peul et Bédik (Sénégal), le patrimoine du mercure à Almadén et Idrija (Espagne/Slovénie), les fermes décorées de Hälsingland (Suède), le site néolithique de Çatal Höyük (Turquie), la cathédrale Sainte-Sophie et l' ensemble des bâtiments monastiques, les églises Saint-Cyril et Saint-André et le monastère de laure de Kievo Petchersk à Kiev (Ukraine).

Les trois sites mixtes regroupent quant à eux Plasencia-Monfrague-Trujillo (Espagne), les grottes de Nahal Me' arot/Wadi el-Mughara (Israël) du mont Carmel sur l' évolution humaine et le lagon sud des îles Chelbacheb (Palaos).

"La Palestine, qui est devenue membre de l'Unesco en octobre 2011 et a ratifié la Convention du patrimoine mondial, présentera pour la première fois un site à l' inscription sur la Liste du patrimoine mondial", rappelle l' Unesco, précisant que "si les sites présentés par le Congo, Palau, la Palestine, le Qatar et le Tchad sont inscrits sur la Liste du patrimoine, ils deviendront les premiers sites pour ces pays".

A ce jour, la Liste compte 725 sites culturels, 183 naturels et 28 biens mixtes répartis dans 153 Etats parties.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?