Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 20.06.2012 13h25
Ce que le Petit Prince m'a enseigné

Depuis la première édition du "Petit Prince " datant de 1943, ce classique de la littérature a déjà été traduit en plus de 102 langues et a inspiré le monde entier par la description poétique d'Antoine de Saint-Expéry. Dimanche, ce Petit Prince est apparu au Théâtre national de Chine, dans un genre nouveau. Reportage.

Ce n'est pas un duo enchanteur simple. Il s'agit d'une interprétation unique par deux musiciens du chef-d'oeuvre universel d'Antoine de Saint -Exupéry, dans laquelle le choix des textes est intimement lié à la composition musicale pour violon et piano de Thierry Huillet, et plonge l'auditeur dans l'univers infiniment grand et infiniment petit de ce Prince.

Thierry Huillet

Musicien français

" Elle a été écrite l'an dernier, elle est toute récente. Elle n'a même pas un an. Elle a été crée pour la première fois au mois de novembre dernier, qui se trouve justement à Toulouse, en face de l'aérodrôme d'où décollait Saint-Exupéry."

Né en Toulouse, Thierry Huillet pense que les Toulousains ont vraiment un sentiment spécial pour Saint Exupéry, même si lui est Lyonnais. Pour le musicien, c'est aussi l'une des raisons qui l'a décidé à créer ce duo musical.

Thierry Huillet

Musicien français

"Il y a un petit aérodrôme à l'aéroport de Montaudran, juste en banlieue, sur le périphérique de Toulouse, qui était le point de départ de la ligne de l'aéropostale dont a fait partie Saint-Exupéry pour découvrir le monde entier, et c'était la première liaison trans-Atlantique."

Organisée par le réseau des Alliance françaises de Chine, cette tournée est un des principaux événements du Festival Croisement, et des Années Croisées Linguistiques.

Laurent Croset, Délégué général

Alliance française en Chine

" D'abord le Petit Prince est l'une des oeuvres les plus traduites dans le monde. Et il est intéressant d'allier une création musicale partagée entre un piano et un violon sur des extraits de ce qu'on peut appeler un poème, une création de Saint-Exupéry."

Et sans beaucoup de promotion, les spectateurs sont tout de même venus avec pleins d’espoirs: les amateurs de musique classique, ceux qui étudient le français, les passionnés du Petit Prince, et les enfants qui veulent connaître cet ami venant d’une autre planète.

"Je suis un amateur de musique classique, je sais que ce concert a mélangé différents éléments, c’est quelque chose de nouveau pour moi."

"Je n’ai pas encore lu ce livre, mais après le concert d’aujourd’hui, je vais peut-être trouver la motivation. "

"J’ai lu " Le Petit Prince " à plusieurs reprises, je pense qu’il s’agit d’une fable pour le monde entier. Chaque fois que je lis ce livre, j’y apprends et comprends quelque chose de nouveau."

Depuis la première édition de ce chef-d’oeuvre en 1946, plus de 60 années se sont déjà écoulées. Pourquoi le monde entier est encore fasciné par le charme du Petit Prince, quelle est sa magie, quel est l’esprit du Petit Prince?

Pierre Bleuse

Violoniste français

" Je pense que l’homme a besoin en permanence de plusieurs choses qui sont dans le Petit Prince, qui sotn peut être des sentiments que nous avons à l’enfance, mais aussi la curiosité, l’imagination, l’émerveillement. Et donc rappeler ces sentiments, c’est quelque chose qui nous fait beaucoup de bien."

En écoutant le violon ardent et passionné, sur un rythme de piano tout en poésie, à travers cet écran central qui diffuse l’image d’une galaxie, on a l’impression d’avoir aperçu ce Petit Prince, qui essaye de nous chuchoter la vérité de la vie.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent
Le sommet du G20 va être confronté à de lourdes tâches