Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 21.06.2012 08h36
L'Institut Confucius promeut les échanges éducatifs et culturels sino-hongrois

Depuis sa création en 2006, l'Institut Confucius implanté à l'Université Lorand Eötvös en Hongrie a permis de promouvoir fortement les échanges éducatifs et culturels entre la Hongrie et la Chine, a annoncé mardi une responsable hongroise chargée des questions d'éducation.

Cet Institut Confucius, qui est pour l'instant le seul de Hongrie, a popularisé la langue et la culture chinoises auprès de la population, en proposant des cours de langue et des programmes culturels, et en publiant des manuels, a indiqué Rozsa Hoffmann, secrétaire d'Etat pour l'éducation du ministère hongrois des Ressources nationales, dans une interview accordée à l'agence de presse Xinhua.

L'Institut Confucius joue un rôle important dans le renforcement de la coopération sino-hongroise dans les domaines de l'éducation, de la culture et de la science, a déclaré Mme Hoffmann.

Elle a aussi salué les cours donnés par l'institut, "qui ont un effet positif sur les étudiants hongrois et sur les instituts éducatifs de coopération".

La Hongrie attache une grande importance à l'apprentissage de la langue chinoise, du fait que l'intérêt pour le chinois est de plus en plus marqué dans l'enseignement primaire et secondaire ainsi que dans le supérieur, a fait savoir Mme Hoffmann.

Actuellement, un réseau d'Instituts Confucius liés à des universités hongroises à Debrecen (est) et à Szeged (sud-est) est en train d'être mis sur pied avec l'aide d'universités chinoises de Chongqing et de Shanghai, a ajouté la responsable hongroise.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent