Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 16.07.2012 09h37
Tatouage : le signe indispensable de toute mariée indienne

Le mehndi (tatouage au henné) désigne habituellement l'art de l'application du henné sur la peau.

Mehndi ou tatouage au henné sur la main. Le mehndi est une forme provisoire de tatouage, populairement utilisée au Moyen-Orient, en Afrique du nord et en Asie. Il est habituellement dessiné, souvent selon des modèles complexes, surtout sur les mains et les pieds, du fait que la peau est plus épaisse en ces endroits et par désir d'accroître la tenue de la coloration dans le temps.

Au Bangladesh, au Cachemire et au Soudan, cette forme d'art corporel est utilisée lors des mariages pour les deux jeunes mariés. Au Rajasthan (Inde du nord-ouest), le mehndi est un art folklorique, et il est courant que les femmes se fassent des dessins aussi raffinés que ceux des jeunes mariés.

Le tatouage peut rester de quelques jours à deux semaines selon le temps séchage mais aussi de la nature de la peau (la transpiration ou la chaleur favorise la décoloration), le rouge-brun évoluant vers l'orange avant de disparaitre.

Le mehndi est l'attribut indispensable de toute mariée indienne dont mains et pieds sont finement décorés. La coutume veut que le prénom de l'époux soit dissimulé quelque part dans le motif et que si ce dernier ne le découvre pas avant la fin de la nuit de noce, il ne sera pas le maître à la maison...

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10]
[11] [12] [13] [14] [15]

Source: China.org.cn

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire