Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 21.12.2005 08h25
La Chine révise à la hausse son PIB 2004 de 2 trillions de dollars (suite)

La Chine a révisé son produit intérieur brut (PIB) 2004 à 15,9878 trillions de yuans (environ 2 trillions de dollars), une hausse 2,3 trillions de yuans ou 16,8% par rapport aux chiffres préliminaires, a déclaré Li Deshui, directeur du Bureau des statistiques lors d'une conférence de presse du Bureau de l'information du Conseil des affaires d'Etat mardi.

La valeur ajoutée du secteur tertiaire s'est élevée à 6,5018 trillions, 2,1297 trillions de plus que la première estimation de cette année, faisant passer sa part dans le PIB de 31,9% à 40,7%, soit une augmentation de 8,8 points de pourcentage.

La hausse du chiffre d'affaires du secteur des services a représenté la croissance la plus importante dans le PIB avec 93% d'augmentation.

La valeur ajoutée du secteur secondaire s'est élevée à 7,3904 trillions de yuans en 2004, soit 151,7 milliards de plus que les données d'origine, alors que sa part dans le PIB est passée de 52, 9% à 46,2%, une chute de 6,7 points de pourcentage.

Li a indiqué en revanche que la part du secteur primaire dans le PIB n'avait pas bougé par rapport à l'estimation préliminaire, compte que cette industrie n'avait pas été incluse dans l'enquête. Sa part dans le PIB a représenté 13,1%, soit 2,1 points de pourcentage plus faible que ce qui avait été prévu.

Li a expliqué que la Chine a longtemps utilisé le Material Product System (MPS), qui avait été développé sous l'économie planifiée et inclus dans les statistiques nationales jusqu'aux années 1980, résultant en de "très faibles" statistiques du secteur tertiaire.

Le secteur de l'industrie tertiaire est en train de devenir de plus en plus vaste et complexe, ce qui rend le travail de statistiques et comptabilité difficile, a-t-il ajouté. Entre temps, avec la réforme économique, la Chine a été témoin d'un développement économique diversifié en terme de propriété, et en particulier un développement rapide d'activités privées et de services individuellement dirigés.

"Il est très difficile de mener des enquêtes statistiques alors que le pays fait face à des changements perpétuels, résultant en un manque de transparence. En effet de nouveaux services voient de plus en plus le jour et les données à leur égard sont souvent sous estimées" a expliqué Li.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine révise à la hausse son PIB 2004 de 2 trillions de dollars

 La Chine dit non à la poursuite unique de la croissance du PIB
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.