Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 20.07.2007 15h15
Danone se pourvoit en appel et engage de nouvelles poursuites contre Wahaha

Le conglomérat français Danone SA a hier demandé au conseil d'administration de ses joint-ventures avec Wahaha d'engager des poursuites contre son ancien président Zong Qinghou pour violation d'intérêts envers les joint-ventures, élevant ainsi le conflit à une échelle supérieure.

Dans une lettre envoyée aux 39 joint-ventures avec Wahaha, Danone a dit qu'il a demandé au conseil d'administration d'engager des poursuites envers Zong Qinghou, l'ancien président des joint-ventures.

La lettre affirme que Zong, sans le consentement du conseil d'administration de ses actionnaires, a "directement investi dans plusieurs compagnies en concurrence directe avec les joint-ventures et les a dirigé".
Le comportement de Zong a été décrié par Danone comme visant en finalité à chercher le profit et comme ayant sérieusement empiété sur les intérêts des joint-venture et des intérêts de Danone en tant qu'actionnaire", a expliqué la compagnie d'agro-alimentaire française dans une déclaration.

Ni Wahaha, le partenaire de Danone et le plus grand producteur de boisson de Chine, ni Danone n'a souhaité faire de commentaire ce 19 juillet 2007.

"Conformément au droit chinois des compagnies, le groupe Danone SA, sous forme écrite, a officiellement demandé au conseil d'administration des joint-ventures d'engager des poursuites contre Zong Qinghou et de demander des dédommagements civils et de protéger les droits et intérêts des joint-ventures et des actionnaires", a annoncé la firme française.

"Si les membres du conseil ne venaient pas à engager des poursuites contre Zong comme demandé, le groupe Danone engagerait les procédures juridiques légales pertinentes", a annoncé Danone.

Les deux compagnies de boissons sont en conflit depuis plus de trois mois.

Danone, qui détient 51 pour cent des 39 joint-ventures avec Wahaha, a déjà engagé des poursuites en Suède et aux Etats-Unis, accusant Wahaha d'avoir brisé le contrat en utilisant la marque Wahaha sur des produits vendus en dehors des joint-ventures.

Wahaha a engagé une arbitration le mois dernier cherchant à mettre fin à l'accord de transfert de marque signé lors de la création des joint-ventures en 1996, revendiquant qu'ils n'ont jamais formellement ou légalement transféré la marque du groupe Wahaha.

Danone a engagé une ‘demande reconventionnelle' d'arbitration à Hangzhou, où Wahaha est basé, rejetant l'affirmation de Wahaha.

Danone a également déclaré hier qu'il a remis du matériel à huit industries locales et administrations commerciales à travers la Chine prétendant que quatre compagnies portant la marque Wahaha avaient utilisé des documents falsifiés pour obtenir leur enregistrement administratif.

Les quatre compagnies ont utilisé la signature contrefaite d'un sino-étasunien pour enregistrer les dites entités.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le Conflit Wahaha-Danone s'enlise avec de nouvelles poursuites

 Un démenti au sujet de l' « Affaire Danone-Wahaha »

 Wahaha s'attaque à Danone

 Wahaha poursuit en justice les trois directeurs des joint-ventures de Danone

 Danone et Wahaha continue de s'attaquer

 Un Vice Ministre chinois du Commerce parle de l'affaire Wahaha-Danone

 Wahaha prévoit d'intenter une demande reconventionnelle contre Danone

 Wahaha et Danone s'entredéchirent sur fonds de déclarations

 Wahaha et Danone devraient se soutenir mutuellement pour pouvoir réussir ensemble en Chine

 Wahaha : le Comité d'arbitrage de Hangzhou accepte de trancher sur le cas du litige au sujet de transfert de la marque « Wahaha »
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.