Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 05.11.2007 14h19
Identité de la classe moyenne de Chine : Définition des salaires standard des cols blancs

Ainsi combien pensez-vous qu'il faille gagner pour être classé dans la catégorie des cols blancs ou la appartenir à la classe moyenne ?

Cela dépend où l'on vit ; et la différence peut être substantielle.

Le salaire du col blanc peut monter à 18 500 yuans (1 510 euros) à Hongkong et descendre à 900 yuans (83 euros) à Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet, avec un 5000 yuans (462,5 euros) à Beijing (Pékin).

L'Académie chinoise des sciences sociales, ou la CASS, a publié ses résultats de son étude sur la classe moyenne cette semaine dans le "Rapport 2007 sur les salaires standard des cols blancs" – le premier dans son genre.

Les standards élevés des villes majeurs sont de 8 900 yuans (823 euros) à Macao, 5 350 (495 euros) à Shanghai, 5 280 yuans (439 euros) à Shenzhen dans la province du Guangdong, 4 980 yuans (460 euros) à Hangzhou, province du Zhejiang, et 4 750 yuans (439 euros) à Guangzhou (Canton), province du Guangdong.

En ce qui concerne les niveaux de salaires plus faibles, l'on a défini le standard à 1 300 yuans (120 euros) à Nanning, Région autonome Zhuang du Guangxi, 1 100 yuans (101 euros) à Yinchuan, Région autonome Hui du Ningxia et à Xining, province du Qinghai.

Le rapport était basé sur un calcul exhaustif de nombreux facteurs locaux dont le coût du logement, de la vie, du transport et le niveau d'urbanisation.

Mais pour certaines personnes, les niveaux de revenus ne sont qu'un calcul académique.

"Un salaire standard à 5000 yuans (462 euros) est très différent pour les personnes qui ont des emprunts logements mensuels et pour ceux qui n'en ont pas,", a dit Liu Meiyu, architecte de 28 ans qui travaille pour Beijing Design and Research Institute et qui a acheté un appartement de deux chambres il y a quelques mois grâce à un prêt immobilier.

"Un salaire mensuel de 10 000 yuans (924 euros) pourrait être une bonne évaluation du salaire standard du col blanc," a-t-elle dit au China Daily.

Le faible standard de Lhassa du Tibet a également suscité des doutes.

"Le standard de 900 yuans est beaucoup trop bas étant donné que le coût de la vie n'est pas si bas que ça," a expliqué Lei Wenzheng, un guide local touristique.

Un manager dans un grand magasin local peut gagner de 2 000 à 3 000 yuans (277 euros) mensuellement, tandis que les fonctionnaires sont plus payés que ceux des provinces de l'est de la Chine étant donné que le gouvernement central offre des subventions extra, d'après Lei.

Xia Xueluan, professeur en sciences sociales de l'université de Péking, a fait valoir que le salaire seul n'est pas le facteur déterminant.

Appartenir à la catégorie des "cols blancs", ou à la "classe moyenne", signifie réunir une combinaison de facteurs tels que la santé, pouvoir et prestige, pas seulement les revenus et la propriété, a dit Xia.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Chine : la grande majorité des cols blancs déjeunent mal
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.